www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité

Helga Zepp-LaRouche invitée en Chine au sommet des experts du G20

La rédaction
881 visites
JPEG - 169.7 ko

Trois grandes institutions chinoises ont organisé les 29 et 30 juillet à Beijing un « Forum Think-20 », réunissant 500 intellectuels de 25 pays autour du thème « Construire de nouvelles relations internationales, une nouvelle dynamique, une nouvelle vitalité et de nouvelles perspectives ». Le but de ce forum est de formuler des idées et de faire des suggestions aux chef d’État et de gouvernement du G20 qui se réuniront cette année en Chine du 4 au 5 septembre.
 

PNG - 115.6 ko
Helga Zepp-LaRouche et son mari Lyndon laRouche lors de la conférence de l’Institut Schiller en juin dernier à Berlin.

Helga Zepp-LaRouche a pris la parole lors du premier panel consacré à « Gouvernance globale : améliorer le système et renforcer les moyens ».

Elle a souligné que si le système financier monétariste transatlantique est destiné à un effondrement imminent, la voie de l’avenir, y compris pour l’Ouest, passe par la coopération avec la stratégie de la Nouvelle route de la soie chinoise, un concept qu’elle-même et son mari défendent activement depuis des décennies.

 

JPEG - 91.6 ko
M. Cai Fang, vice-président de l’Académie chinoise des sciences sociales (à g.) et William Jones de l’EIR.

William Jones, le chef du bureau à Washington de l’Executive Intelligence Review (EIR), la revue fondée par LaRouche, est intervenu lors du quatrième panel consacré à la coopération Nord-Sud et Sud-Sud. Par ailleurs, il était le seul participant non chinois à être interviewé dans un premier clip sur la chaîne publique CCTV le 29 juillet (à partir de la minute 1:35).

Il en a profité pour souligner que le monde a besoin d’investissements dans l’infrastructure se montant à plusieurs milliers de milliards de dollars. Les dirigeants l’ont compris et le font avec le programme « Une ceinture, une route ».

À cet égard, selon Jones :

Les Européens et les États-Unis devraient apprendre de la Chine. Est-ce que cela se fera lors de ce G20 ? L’Europe et les États-Unis persistent dans le vieux mode de pensée et ils y résisteront. Mais en raison de la crise, ils changeront. (…) Peut-être cette année, peut-être l’année prochaine. A long terme, c’est la perspective de développement qui l’emportera.


 
La présence du représentant de l’EIR a également été mise en avant dans China Daily, le plus grand quotidien du pays en langue anglaise, dans une grande photo accompagnant un article sur le forum T20, intitulé : « Les gourous politiques se réunissent pour rechercher des solutions mondiales ». La légende de la photo : « Cai Fang, vice-président de l’Académie chinoise des sciences sociales, et William Jones, chef du bureau de l’Executive Intelligence Review à Washington, s’entretiennent lors du Sommet T20 à Beijing, le 29 juillet 2016. »
 
Le forum se tenait sous l’égide des trois grands centres de réflexion : l’Institut de l’Économie et de la Politique mondiales à l’Académie des sciences sociales, l’Institut des Études internationales de Shanghai et l’Institut Chongyang d’Études financières à l’université de Renmin.
 
Rappelons que la Nouvelle route de la soie était à l’honneur lors de la conférence de l’Institut Schiller à Berlin les 25 et 26 juin, avec la participation d’une chercheuse de l’Académie des sciences sociales.

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 

Écrire un commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet