Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

10 000 agriculteurs manifestent en Irlande

La rédaction
visites
889
commentaire

18 avril 2008 (Nouvelle Solidarité) – Des agriculteurs venant de toute l’Irlande se sont réunis à Dublin pour dénoncer les négociations de Peter Mandelson, commissaire européen britannique, avec l’OMC. Celles-ci, s’inquiètent-ils, « balaieront la production bovine et l’industrie laitière en Irlande ». Les 10 000 agriculteurs ont marché depuis le building de l’UE jusqu’au château de Dublin où le dirigeant de la Commission européenne, Manuel Barroso, intervenait au Forum National sur l’Europe, essayant d’y vendre les accords avec l’OMC ainsi que le Traité de Lisbonne. Les agriculteurs ont manifesté à l’entrée du château, dénonçant les risques de suppression de 50 000 emplois dans l’agriculture ainsi que de 50 000 autres emplois afférents, si les propositions de Mandelson étaient adoptées.

Seize entreprises agricoles de Donegal ont fermé leurs portes pendant trois heures en signe de soutien aux protestations des agriculteurs avec l’accord du Conseil municipal.

Barroso déclara au forum que l’Irlande conserverait « un droit de veto sur des propositions ou des missions de gestion de crise » si elle votait en faveur du Traité de Lisbonne, alors que Dermot Ahern, ministre des Affaires étrangères irlandais, déclara que le Traité « reconnaît nos intérêts communs, tout en respectant les intérêts nationaux vitaux, comme la fiscalité et la défense en ce qui nous concerne, car les décisions ne peuvent être prises qu’à l’unanimité » [souligné par nous].

Les agriculteurs ne mordent visiblement pas à l’hameçon. L’Irlande est le seul pays de l’UE (pour l’instant) qui prévoit un référendum sur le Traité de Lisbonne.

Pour approfondir sur le sujet, cliquez ici

Contactez-nous !

Don rapide