Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité

11 septembre 2001 : les citoyens américains exigent la vérité sur le rôle des Saoudiens

La rédaction
visites
1215
JPEG - 27.9 ko

Les députés Walter Jones, Thomas Massie et Stephen Lynch (deux républicains et un démocrate) se sont joints aux familles des victimes des attentats du 11 septembre lors d’une conférence de presse hier, afin de réitérer leur demande auprès de Barack Obama pour qu’il publie les 28 pages classifiées du rapport d’enquête conjointe du Congrès documentant l’implication des saoudiens dans ces attentats.

Les trois députés sont signataires de la résolution HR 428, actuellement en attente au Congrès et qui appelle Obama à rendre publiques les 28 pages. Ils ont demandé aux autres députés et sénateurs de prendre le temps de lire ce chapitre du rapport auquel le peuple américain n’a toujours pas accès.

Jones a ouvert la conférence de presse en rappelant l’excellent reportage de 15 minutes diffusé la veille sur CNN, qui relate la bataille en cours pour forcer Obama à honorer la promesse qu’il avait faite aux familles des victimes lors de sa campagne présidentielle en 2008, et qui étaye les preuves sur le rôle des services de renseignement saoudiens dans les attentats.

Jones a vivement dénoncé l’inaction du Sénat, en particulier celle des sénateurs de Nouvelle Angleterre, de Virginie du Nord et de New York, Etats d’où sont partis et où sont arrivés les avions détournés par les preneurs d’otages. Jones leur a demandé d’agir pour que les citoyens de leurs circonscriptions aient enfin accès à la vérité.

Lynch a salué le courage et l’entêtement des familles des victimes des attentats, et démonté le mythe affirmant que ce chapitre du rapport est maintenu sous le sceau du secret pour des raisons de sécurité. Au contraire, ces pages devraient être publiées précisément pour des raisons de sécurité.

Massey a exigé pour sa part un débat à part entière sur la politique étrangère des États-Unis. Il a souligné en effet que deux guerres ont été conduites contre l’Irak et qu’une troisième est sur le point d’être lancée. Avec l’actuelle montée en puissance de l’État islamique (EI) dans cette région, il est grandement temps que l’on cherche à découvrir qui se cache derrière le terrorisme sévissant actuellement en Irak, en Syrie et ailleurs dans le monde.

Plusieurs membres des familles des victime ont ensuite pris la parole pour exprimer, avec beaucoup d’émotion, l’immensité de la souffrance causée par la perte d’un ou de plusieurs membres de leurs famille au cours de ces attentats. L’un d’entre eux, Matthew Sellitto, a traité Obama de menteur pour avoir trahi la promesse qu’il avait faite pendant sa campagne, et tous ont demandé au Congrès de prendre ses responsabilités et de faire le nécessaire pour défendre les intérêts du pays.

Le magazine New Yorker a publié à la une de son site un appel à l’adoption de la proposition de loi HR 428, agrémenté d’une photo de George W. Bush avec le Prince Bandar bin Sultan d’Arabie saoudite, principal coordonnateur du terrorisme islamique pour le compte de l’Empire anglo-saoudien.

Contactez-nous !