Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

19 sénateurs italiens introduisent le Nouveau Bretton Woods de LaRouche

La rédaction
visites
1173

25 septembre 2008 (Nouvelle Solidarité) - Mercredi 24 septembre, le sénateur Oskar Peterlini a officiellement présenté au Sénat italien une « Motion pour une réorganisation du système monétaire et financier international : le Nouveau Bretton Woods ». La résolution ne se limite pas à des aspects techniques de régulation et d’analyse ; elle reprend explicitement l’approche de Lyndon LaRouche : redressement judiciaire du système bancaire, contrôle des flux de capitaux, système à taux de change fixes, système de crédit plutôt que système monétaire, et alliance de l’Europe avec les Etats-Unis, la Russie, la Chine et l’Inde. Après seulement 24 heures, la motion a déjà recueilli 19 signatures de sénateurs, et les négociations sont en cours avec de nombreux sénateurs de la majorité et de l’opposition afin d’imposer un débat en séance plénière.

Des choses comme celle-ci n’arrivent pas par miracle ; c’est le fruit du travail politique intense du mouvement de LaRouche en Italie ces dernières années. Lyndon LaRouche s’est rendu plusieurs fois à Rome en 2007 et 2008 pour des rencontres au Sénat, des réunions publiques et des rendez-vous privés. Depuis 2001, plusieurs motions pour un Nouveau Bretton Woods ont été introduites au Sénat et à la Chambre, et les députés avaient même adopté l’une d’elle en avril 2005.

Cette nouvelle motion est introduite à un moment où le système financier international est sur le point de se désintégrer et où le débat public s’empare du problème. C’est donc un pas en avant important dans la bataille pour sauver l’économie réelle et la paix face à l’effondrement du système international. Le ministre italien de l’Economie, Giulio Tremonti, qui avait participé à une réunion publique aux côtés de LaRouche en juin 2007 à Rome, a poussé le Nouveau Bretton Woods dans le débat public, tant dans son pays que dans le monde, et a engagé l’Italie à proposer le Nouveau Bretton Woods lorsqu’elle prendra la présidence du G8 en janvier prochain.

Le texte intégral de la motion en Français ICI

Focus : Face au krach financier : le Nouveau Bretton Woods (le vrai)

Contactez-nous !