Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

2000 soldats pour l’« Operation Surety »

La rédaction
visites
869

Une partie de l’establishment britannique prépare des plans d’urgence pour faire face à des désordres civils à grande échelle et au chaos que provoquerait le krach du système financier mondial à la fin de l’été ou à l’automne.

Voilà du moins comment on interprète le sens d’un article paru le 18 juillet en première page du Sunday Times, sous le titre « Des soldats retirés du Kosovo pour faire face au chaos provoqué par le bug de l’an 2000 ».

L’article commence par affirmer que « le SAS et les autres services spéciaux devront, suivant les plans secrets en cours d’élaboration par les forces armées, faire face aux désordres civils et à l’effondrement des services publics provoqués par le bug du millénaire. Ces plans, qui ont pour nom de code Operation Surety, prévoient le déploiement des forces spéciales pour protéger non seulement des sites gouvernementaux clés, mais aussi des installations civiles, comme des banques, des aéroports et des centrales électriques. (...) La moitié des troupes de combat, c’est-à-dire jusqu’à 2000 soldats, devra être retirée du Kosovo à la fin du mois d’août. »

Selon une source du ministère de la Défense, « l’opération est destinée à assurer que les fonctions gouvernementales et civiles essentielles puissent continuer pendant la période de danger, de septembre à février de l’année prochaine. C’est une menace réelle et une opération hautement secrète. »

Cet article joue fortement sur les risques de problèmes informatiques pouvant se déclencher à partir du 9 septembre 1999 (9/9/99) et leur persistance au tournant du millénaire.

Cependant, selon nos sources, il s’agit d’un prétexte pour prendre les mesures qui seraient nécessaires dans l’éventualité d’un grand krach financier. En effet, la période d’août-septembre est la période la plus probable pour l’arrivée des prochaines crises et de l’effondrement financier qui s’ensuivra.

De puissants éléments de l’oligarchie britannique se positionnent en prévision du krach et opèrent déjà dans la réalité de l’après krach. En témoigne la récente vente d’or par la Banque d’Angleterre à des intérêts privés soigneusement triés sur le volet. Confirmant la perspective d’événements incontrôlés, le responsable de la police de la City de Londres, Peter Nove, a déclaré le 28 juillet que la Grande-Bretagne sera bientôt confrontée à une ère de violentes manifestations. En parlant des émeutes qui s’étaient produites à la City le 18 juin, il a déclaré que c’était « un avant-goût des choses à venir ».

Contactez-nous !