Solidarité & progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race.

AccueilActualité
Brèves

AP-HP : n’attendons pas l’arrivée des hommes en noir !

La rédaction
visites
1676
commentaires

9 avril 2010 (Nouvelle Solidarité) – Les patients des hôpitaux de Paris l’ignorent autant que les épargnants japonais : en 2009, la plus grande banque mutualiste nipponne, Zenkyoren, s’est procuré pour 35 millions d’euros d’obligations de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP).

Depuis 2006, AP-HP ne se limite plus à financer ses projets par des prêts bancaires, mais s’est lancé dans un programme d’émissions obligataires. Ainsi en 2009, l’institution a emprunté à long terme 275 millions d’euros auprès des banques et a levé 106 millions d’euros d’obligations, vendues à la Bourse de Zurich et évidemment en France.

« Emettre des obligations permet de diversifier nos sources de financement. Entre les prêts bancaires et les obligations, nous choisissons à chaque fois le plus avantageux » précise Philippe Sauvage, « directeur économique et financier » de l’AP-HP. « Avec les nouvelles règles prudentielles, les investisseurs internationaux sont à la recherche d’actifs sûrs », et en 2009, la totalité des obligations émises par AP-HP a été achetée par des étrangers.

Pour l’instant, les agences de notation considèrent l’AP-HP comme un des émetteurs les plus solides. Après Fitch en décembre dernier, Standard & Poor’s a confirmé son triple A en mars.

Cependant, ces agences suivent de très près l’évolution du déficit de l’institution, censé disparaître en 2012 grâce au licenciement de 4000 personnes et à ce qu’il faut bien reconnaître comme une réduction de l’accès et de la qualité des soins. Car, en passant de 1002 millions d’euros en 2005 à 1874 millions d’euros en 2009, la dette s’emballe !

A coup sûr, c’est clairement la faute des malades imaginaires et des médecins dispendieux ! Si la dette passe le seuil critique, la notation d’AP-HP s’effondrera et passera de AAA+ à B-. La BCE refusera alors les obligations d’AP-HP comme collatéral et nos banques risqueront la faillite.

Alors, l’extirpation du mal passera inévitablement par administrer un terrible remède de cheval. Il s’agira d’envoyer chez les blouses blanches, « les hommes en noir ». La gestapo ? Non, pire encore, les experts du FMI !


Articles :

Voir les 4 commentaires

  • Odile Perfumo • 16/04/2010 - 13:38

    Intéressants, ces commentaires de Philippe Sauvage. Peut-on savoir où ils ont paru, ou avoir les références de l’article source ? Merci.

    Répondre à ce message

  • arcane • 10/04/2010 - 11:47

    Notre erreur a tous est deja d’avoir confiée notre santee à un tiers exterieure. La santé est notre affaire à chacun, à chacun de se maintenir en santé et de comprendre ce qu’est la santée.
    Notre santée est actuellement entre les mains de financiers, cela veut dire que ces personne n’on aucun intéret à ce que l’on soit en santé mais malade.
    OMS devrait s’appeler OMM Organisation Mondiale de la MALADIE.
    Mais par n’importe quelle maladies, des maladie qui rapportent, des maladie chroniques Afin de devenir dépendant à leurs substances médica Menteuses.
    Car bien des maladies modernes sont dues à des désequilibres nutritionnels, et de stresses cumulés, sans parler des substances introduites dans l’alimentation.
    Ce sont les detenteurs des memes capitaux qui nous soignent et nous nourrissent.
    Les maladies qui necessitent des soins trop lourds, ne sont plus rentables pour ces FINANCIERS donc il faut nous degager.
    Voila la realité et encore on ne nous dit pas tout.

    Répondre à ce message

  • pegasous • 09/04/2010 - 22:23

    AP-HP ?? PUBLIC ?? est ce encore possible ?
    Soyez un peu OBSERVATEURS et oser Voir..
    Avez vous recu votre declaration d Impots que tout citoyen en age legal, se doit de dresser et d’expedier avant le 15 MARS de chaque printemps a sa chere administration fiscale ??

    NON ! alors que pensez de cela ??
    l ETAT ferait il emprunter des devises a ces etablissements PUBLIC pour payer ses ministres/deputes si dispendieux ?
    Ce qui voudrait ( peut-etre) annoncer la fin de l etat francais et la LIQUIDATION de tous ses biens ( monuments historiques oeuvres d ART etc etc.. les Retraites reduite a 500€ par couple et quadruplement de toutes les taxes charges et fourniture de tickets de rationnements en nourriture carburant moyen de chauffage ( meme l electricite sera outrageusement surtaxee et coupee durant la journee !)
    rappelez-vous qu’un dimanche d Octobre ( qui pourrait s apparenter a un octobre NOIR dixit 1929 ou ....)
    ARTE a diffuser un telefilm intitule

    "" L etat francais RUINE" dans ce telefilm tout ce que j enonce, etait explique avec beaucoup de serieux et de realite.. .. BIZARRE vous avez dit Bizarre.. affaire a suivre ..

    Répondre à ce message

  • petite souris • 09/04/2010 - 15:07

    ...et moi qui croyait tout simplement que l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) devait s’occuper de la santé des parisiens ! ...

    Il y quelque chose donc qu’une petite souris ne peut pas comprendre !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 17 octobre le monde
en devenir

Don rapide