Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Affaire BAE : l’appareil impérial britannique exposé

La rédaction
visites
1224
commentaire

Dans le grand détricotage qu’occasionne le scandale des pots de vin de BAE, c’est tout l’appareil privé du système de l’empire britannique qui est exposé à la lumière du jour

(LPAC) D’après le Guardian, BAE Systems a transféré 20 millions d’euros à une entreprise liée à l’ancien conseiller à la défense du Parti conservateur. Gary Hart est non seulement un agent de BAE, mais il est aussi un conseiller de Boeing avec qui BAE entretient d’étroits liens d’affaires.

L’entreprise en question a été enregistrée anonymement aux îles (plus tout à fait) Vierges britanniques, avec un compte bancaire sur l’île de Guernesey, un paradis fiscal sous tutorat britannique à 15 km des côtes françaises de la Manche. Ce compte est domicilié à la banque d’affaires Henry Ansbacher dont le père de Gary Hart, Louis « Boy » Hart était l’un des principaux associés. Hart étant actuellement malade, ce sont des membres de sa famille qui ont dit que ces paiements n’avaient rien à voir avec les ventes d’armes à l’Arabie Saoudite, à l’origine du scandale. Bien que les enquêteurs affirment que Hart n’est pas la cible de leurs soupçons puisque ses paiements ne sont pas lié aux ventes d’armes de BAE en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient, ils s’interrogent toutefois sur la raison de tels transferts d’argent sur ses comptes. Ils rapportent que Hart servait d’agent pour BAE dans certaines de leurs affaires aux Etats-Unis.

Hart était dans le gouvernement du Premier ministre Margaret Thatcher, pour qui il a cassé la grève des mineurs en 1984-85, ce qui permit ensuite l’application des fameuses réformes économiques de la Dame de fer. Tout en étant l’argentier des rétributions de Thatcher auprès des Saoudiens, Hart était associé à son fils Mark Thatcher dans la tentative de coup d’Etat manqué de 2004 en Guinée Equatoriale.

Dans un article du magazine international EIR, David Hart était décrit comme un « ancien conseiller de Maguy Thatcher » ayant été « son principal intermédiaire auprès des cercles politiques du renseignement américain. Hart, qui s’est fait des millions sur les ventes d’armes en Asie du Sud Ouest, était l’homme clé entre Maguy Thatcher et le Pentagone sous l’administration Reagan, où il a coopéré entre autres avec Richard Perle. »

Contactez-nous !

Don rapide