Solidarité & progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race.

AccueilActualité
Brèves

Affamer l’Iran est contraire à une politique de paix

La rédaction
visites
761
commentaires

3 février 2012 (Nouvelle Solidarité) — La décision de l’Union européenne du 23 janvier de mettre en place un embargo sur le pétrole iranien à partir de juillet 2012, a été présentée comme une alternative à la guerre, mais c’est tout le contraire. Les Iraniens sont déjà sonnés par l’impact des sanctions économiques, et cette nouvelle décision aura des effets dévastateurs à la fois sur l’Iran et sur les pays comme la Grèce et l’Italie qui dépendent des importations de pétrole iranien.

Pire encore, selon le quotidien turc en langue anglaise Today’s Zaman, les banques de l’UE ont cessé de financer le transport de céréales à destination de l’Iran, qui est grand importateur de maïs, d’autres céréales, ainsi que de nourriture.

Toute interdiction de fait d’exportations alimentaires risque de mener à une situation de grande faim, et c’est bien là l’intention. « C’est désormais un fait que les banques de l’UE ne financeront pas le commerce des cargos de céréales, de graines oléagineuses ou de quoi que ce soit à destination de l’Iran », a déclaré un négociant de céréales européen au quotidien. « Certains acheteurs iraniens cherchent à passer par d’autres méthodes de paiement évitant les lettres de crédit, essentiellement le paiement direct, mais c’est impraticable pour les transports d’importance. »

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a réagi à cette décision de l’UE en notant que les sanctions contre Téhéran n’ont rien à voir avec la solution du problème du programme nucléaire. Il a ajouté que Moscou s’efforce de faire reprendre les négociations internationales sur la question, pour empêcher « quiconque d’entreprendre des initiatives radicales ».

Voir les 4 commentaires

  • jojo • 03/02/2012 - 16:17

    Juste une remarque : un tout petit peu plus de professionnalisme dans vos videos... M. Cheminade est caché par un homme au beau milieu de sa conférence, c’est dommage.
    A part ça, que ça fait du bien de le voir enfin s’exprimer dans les médias (oublions les sourires cyniques, méchants et au final perdus d’un Apathie complètement apathique, qui représentent à eux-seuls un establishment en pleine déconfiture... ce ne seront pas les derniers), quelle bouffée d’oxygène !
    Encore une fois, bon courage à vous tous.
    Vive le développement humain, vive l’exploration spatiale, vive la science économique !

    Répondre à ce message

  • olivier • 03/02/2012 - 17:19

    Ce qui me désole, ce sont ces journalistes éduqué avec des oeillères qui n’écoutent pas ce que dit Jacques Cheminade et qui passent leur temps à "regarder le doigt quand on leur montre la lune".
    Qu’il est difficile d’élever le débat au-delà de tout ce brouhaha.
    Courage à M.Cheminade qui va se heurter toujours aux même questions sur la forme, aux suspicions, aux calomnies, aux injures...

    Répondre à ce message

  • jojo • 03/02/2012 - 15:54

    J’écoutais la conférence de presse de M. Cheminade : félicitations à lui et son équipe pour ces 500 promesses, et bon courage dans sa lutte.

    Répondre à ce message

  • petite souris • 03/02/2012 - 11:43

    Après la Grèce, l’Iran ....

    Les premières mises à mort du 21° siècle.

    Quelle modernité !

    Ici, on dit NON !

    Ici, on Résiste !

    La Campagne de Jacques prend encore plus tout son sens

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 21 novembre le monde
en devenir

Don rapide