Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Afghanistan : les frappes aériennes de l’OTAN ont « touché » des soldats français

La rédaction
visites
1711

20 août 2008 (Nouvelle Solidarité) – Jacques Follorou, l’envoyé spécial du quotidien Le Monde à Kaboul, a pu interroger des soldats français blessés lors de l’embuscade qui a coûté la vie à dix de nos soldats et qui a blessé vingt-et-un autres.

Parmi les dysfonctionnements multiples, relevons simplement celle-ci :

« Les frappes aériennes de l’OTAN censées permettre aux soldats assaillis de sortir du guet-apens ont par ailleurs, selon les blessés, raté leur cible et touché des soldats français, de même que des tirs venant des soldats afghans positionnés en aval. Les communications radio ont par ailleurs été coupées avec les unités du Régiment du marche du Tchad, créant une grande frustration parmi les soldats coincés au col. »

Bien que l’armée américaine reste extrêmement discrète sur le pourcentage de morts par friendly fire (« tir amical », généralement maquillé en « dommage collatéral ») en Afghanistan, on estime ce qu’en Irak, ce pourcentage a pu varier de 9 et 35% selon les missions.

Pour creuser le sujet : focus

Contactez-nous !