Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Afghanistan : quand l’OTAN fait appel aux Talibans pour sécuriser ses approvisionnements…

La rédaction
visites
1765

13 janvier 2009 (LPAC) — Des talibans sanguinaires ont semé la terreur parmi les transporteurs chargés d’approvisionner les forces de l’OTAN en Afghanistan depuis le Pakistan, au point d’avoir presque paralysé les livraisons. Rien qu’en décembre, ils ont détruit quelque 400 conteneurs remplis de nourriture, de carburant et de véhicules militaires. Le président de la Commission du port à sec de la Chambre de commerce de Sarhad, Zia ul-Haq Sarhadi, a confirmé, dans un communiqué de presse, que la série d’attaques contre les onze gares maritimes de Pechawar avait tellement terrorisé les gens que les travailleurs de la manutention, les entrepreneurs et même les conducteurs ne veulent plus faire le travail.

Il semble que l’OTAN ait trouvé un moyen expéditif de traiter le problème. Pour assurer l’approvisionnement des 62000 soldats déployés en Afghanistan, dont 14000 Américains, l’Organisation a commencé à verser des pots-de-vin.

Selon un récent rapport canadien, l’OTAN paie les Talibans afin de garantir la sécurité des liges d’approvisionnement. « Nous estimons qu’environ 25% de l’argent que nous dépensons pour la sécurité des livraisons de carburant finit dans les poches des Talibans », affirmait un importateur de carburant. Un autre entrepreneur dont la société approvisionne les bases militaires occidentales estime que les commandants des Talibans encaissent environ l’équivalent d’un quart de la valeur du chargement d’un camion. « Les Talibans arrivent et se déplacent avec le convoi. Ils s’assoient dans le véhicule de tête pour assurer la sécurité. »

A l’heure actuelle, quelque 75% de l’approvisionnement américain des troupes passe par le col de Khyber et l’OTAN finalise des négociations avec la Russie sur la mise en place d’une route alternative, passant par la Russie, le Kazakhstan et l’Ouzbékistan. L’année dernière, le gouvernement russe avait accepté que l’OTAN utilise son territoire dans ce but.

Entre-temps, poursuivant une stratégie qui a de toute évidence échoué, les Etats-Unis comptent envoyer 30000 hommes de plus en Afghanistan, dont certains seront déployés dans le sud, officiellement pour combattre les insurgés, et créer huit bases militaires de plus dans le sud. Il va sans dire que cela fera augmenter la violence... et les sommes versées aux Talibans et aux trafiquants de drogue.

A lire : Afghanistan : Quand l’OTAN et Soros voulaient légaliser l’opium

Pour creuser le sujet : focus

Contactez-nous !