Solidarité&progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

26 juin - Shakespeare mobilisé pour tenter de couler Trump Lire 23 juin - Guerre, choléra et famine au Yémen : la complicité criminelle des occidentaux dénoncée à l’ONU Lire 22 juin - Surréaliste : la lutte antifraude fiscale européenne s’installe au Luxembourg ! Lire
AccueilActualité
Brèves

Allemagne : le boycott du biocarburant menace le paradigme vert !

La rédaction
visites
1674
commentaires

8 mars 2011 (Nouvelle Solidarité) – Imposée par une directive européenne, l’introduction du biocarburant E-10
 [*] en Allemagne a déclenché la colère des automobilistes. Depuis deux semaines, les stations services d’outre-Rhin accumulent les stocks d’E-10 (vendu mélangé au Sans plomb 95) pendant que les cuves de Sans plomb 98, pourtant 10 centimes d’euro plus cher, se retrouvent à sec. Les associations d’automobilistes dénoncent un carburant plus corrosif et moins lubrifiant qui endommage réservoirs et moteurs, et les associations écologistes l’accusent à juste titre d’alimenter la hausse du prix mondial des céréales pendant que 1,2 milliards de gens sont sous-alimentés.

Se dessine en Allemagne le potentiel d’une révolte contre l’idéologie environnementaliste qui depuis 30 ans impose la rigueur économique et la petitesse sociale. On le voit à travers deux articles publiés hier dans la presse nationale.

Sous le titre « L’absurdité au nom de l’environnement », le Bildzeitung, premier quotidien allemand, écrit : « Il est vraiment grand temps que le bon sens finisse par l’emporter sur les absurdités décrétées au nom de l’environnement. La liste des indécences est déjà bien trop longue (…) Sans la moindre contestation, on nous a fait enlever nos ampoules électriques classiques pour les remplacer par des ampoules fluocompactes bien plus chères et beaucoup plus toxiques. Plus bête encore : l’on paye annuellement des milliards d’euros en taxes écologiques, qui ne servent pas à sauver l’environnement mais à combler les déficits budgétaires. On lave nos pots de yaourt et on les emballent dans des sacs jaunes, tout ça pour aller polluer en Asie. Et des millions de conducteurs se font voler avec l’achat de la vignette anti-particules qui ne sert qu’à maintenir quelques gros pollueurs en dehors des centre-villes. En voyant tout ça, c’est presque un miracle que les Allemands continuent à lutter pour l’environnement. »

Dans le grand hebdomadaire économique Wirtschaftswoche, le président de l’Association nationale des Chambres de l’industrie et de commerce (DIHK), Heinrich Driftmann, laisse éclater sa colère. Sous le grand titre « Le biocarburant E-10 rend la nourriture plus chère », il déclare : « On ne produit quasiment plus d’orge dans le pays. On est obligé d’acheter nos céréales très cher à l’étranger. C’est la conséquence du boom des bioénergies qui remplacent l’agriculture classique. A cause de cela, les prix des produits alimentaires augmentent aussi. »

Wirtschaftswoche dit que sur ces six derniers mois, les prix du maïs, du blé et du sucre ont augmenté de 75% , « sous l’impulsion de la production de biocarburant aux États-Unis, où déjà 33% des récoltes de maïs y sont consacrés. »


[*En France il est distribué dans près d’un quart des stations depuis plus d’un an.

Voir les 6 commentaires

  • edith • 09/03/2011 - 09:48

    Et bien les allemands dans leur idéologie écolo sont obligés ouvertement de participer à leur propre mort.Avant que les médias ne parlent de ce problème de biocarburant ,ils acceptaient le fait sans se poser de questions comme quoi l’oligarchie les avaient bien infiltré . il n’est jamais trop tard pour changer,la peur de mourir de faim du fait de ceux qu’ils aident à spolier les esclaves du commonwelth britannique est une piqûre de rappel et en général les humains n’aiment pas les seringues ! En france le reveil va être plus brutal pinochette n’est pas le prince charmant !ET OUI MESSIEURS DAMES LES ALLEMANDS LES CENTRALES NUCLAIRES SONT NECESSAIRE POUR LES MOTEURS A HYDROGENE ,LES GROSSES VOITURES QUE VOUS AIMEZ TANT NE PEUVENT PAS FONCTIONNER DU PRANA SOLAIRE !!!!

    Répondre à ce message

  • thoro • 13/03/2011 - 09:01

    En effet, aussi absurde que les centrales nucléaires qui éclatent au Japon.

    Répondre à ce message

  • Chantal • 10/03/2011 - 19:19

    Et, personne pour faire un parallèle entre le "biocarburant" et la faim dans le monde......Non, mon moteur, mes tuyaux, etc...

    J’appelle cela des nécrocarburants !!

    Le pétrole tue des millions de personnes, d’animaux, détruit la flore, l’eau, etc...et les "biocarburants" prennent le relais tuant privant encore plus d’êtres humains de nourriture.

    Les céréales, la terre les produit pour l’alimentation et non pour les mettre dans un réservoir et partir en vacances, au ski, à la mer, etc....

    Répondre à ce message

  • libertad • 09/03/2011 - 12:19

    desolé , mais je ne pense pas que les gens qui se revendiquent ecologiste et resoectueux de l’environnnement approuvent le developpement de ce genre de carburants ... le develeoppement de ce genre de carburant , il faut plutot en trouver la racine dans les géants de l’agrobusiness , qui ne sont pas reconnus comme etant les amis des ecolo ....

    Répondre à ce message

  • petite souris • 08/03/2011 - 22:06

    Eh ! oui !
    Royaume d’Ubu ou au royaume des Shaddoks qui continuent à pomper pomper et toujours pomper ???

    Enfin pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué !!

    Ubu roi est une pièce de théâtre d’Alfred Jarry
    Cette pièce est considérée comme précurseur du mouvement surréaliste et du théâtre de l’absurde. Jarry y mêle provocation, absurde, farce, parodie et humour gras.
    Le père Ubu tue volontairement le roi Venceslas de Pologne, et il prend le pouvoir ; il fait tuer les nobles « J’ai l’honneur de vous annoncer que pour enrichir le royaume je vais faire périr tous les Nobles et prendre leurs biens  » (Citation de Ubu roi, pièce d’Alfred Jarry) et ceux qui l’ont aidé à faire son coup d’état. Cependant, Ubu, Roi, doit faire attention au fils du roi déchu Venceslas, le prince Bougrelas. Père Ubu est tout au long de l’œuvre mené en bateau par sa femme, qui va lui voler son argent, l’obligeant à la fin de la pièce à fuir avec ses généraux le pays

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

Si le monde est réduit aux seules énergies renouvelables, qui par leur faible densité et leur caractère intermittent permettent de produire beaucoup moins que les combustibles fossiles et le nucléaire, la capacité d’accueil de la Terre se réduira brutalement à un milliard d’êtres humains !

En savoir plus

Don rapide