Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Alors qu’Obama biocarbure, la disette menace le Sahel

La rédaction
visites
1105
commentaires

15 avril 2010 (Nouvelle Solidarité) – Le Niger, le Nigeria, le Mali, le Tchad, le Burkina Faso et la Mauritanie : voilà six pays menacés d’une grave crise alimentaire, sur le point de frapper l’Est du Sahel.

« Dans deux semaines », déclare le Nigérien Boureima Dodo, président d’une association d’éleveurs ouest africains, « nous connaîtrons la plus grave crise du Sahel de ces vingt dernières années ». Propos confirmé par Oxfam France pour qui près de dix millions de personnes sont menacées, dont la moitié des 15 millions d’habitants du Niger. Comme lors des émeutes de la faim de 2008, la crise est double : une pénurie physique d’aliments combinée à des prix trop élevés empêchant aux plus démunis l’accès à la nourriture.

Au Sahel, la mauvaise répartition des pluies en 2009 a perturbé la production céréalière. Au Tchad, les récoltes ont chuté de 34% entre 2008 et 2009 et deux millions de Tchadiens ont besoin d’une assistance d’urgence. La baisse est de 26% au Niger, où les stocks ne permettent de couvrir plus que 48,7% des besoins du pays. « Près de 60% des ménages ne pourront pas satisfaire leurs besoins alimentaires jusqu’à la prochaine récolte d’octobre », alerte l’ONG Action contre la faim. Oxfam demande la levée des sanctions imposées au Niger depuis le dernier coup d’Etat.

Au lieu de prendre ce problème à bras le corps, les gouvernements européens et américains continuent, au nom des énergies durables, d’accroître les pourcentages de consommation de bio-carburants. Constatons d’emblée qu’en 2009, alors que le nombre de personnes souffrant de malnutrition passait le cap du milliard, 34% de la production de blé des Etats-Unis s’en allait dans la production de biodiesel ! Mais il ne s’agit pas seulement du blé car le soja est de plus en plus utilisé dans le même but.

L’agence américaine de l’environnement (EPA) annonce chaque année les objectifs, les Renewable Fuel Standards (RFST). En 2004, il s’agissait de consommer, à la place de l’essence habituelle, 25 millions de gallons (3,9 litres) de biodiesel. En 2009, on passait à 475 millions de gallons (presque vingt fois plus) et cette année les RFST projettent 1150 millions de gallons de biodiesel, une hausse supplémentaire de près de 250% !

Alors qu’au Sahel, sous la pression des bailleurs de fonds internationaux, on a fini par abandonner toute référence à l’autosuffisance alimentaire. Il suffisait de faire confiance au marché. Au-delà de l’urgence, c’est tout le système financier qu’il faut revoir. Après une pluie de belles promesses lors d’innombrables sommets de la rhétorique, l’argent tarde à arriver. Or, on ne récolte pas ce que l’on n’a pas semé.


Article : Les biocarburants, une dangereuse escroquerie
Vidéo : : L’agriculture avec les yeux du futur


Voir les 3 commentaires

  • arcane • 19/04/2010 - 13:00

    Les elites FINANCIERES et leurs serviteurs les politiques,sont ici pour de la gestion de bétail !
    N’ayons pas peur des mots. Nous ne sommes que du bétail humain marchandisable, et que l’on peu abattre et réduire au grés de leurs besoins et non de nos aspirations.
    C’est à chacun d’entre nous ne ne plus se comporter en mouton, en assisté, attendant que notre berger vienne nous sauver. Un berger ca tond ses moutons pour vendre sa laine et ca le mene à l’abatoir. Voila la realité. Un mouvement comme Solidarité et progres fait une honorable tentative pour devoiler les mensonges et ils sont encore en deça de la vérité, Ils font la courageuse tentative de réveiller les moutons pour que nous prenions en main notre VIE .
    Nous devrions etre des millions à les soutenir meme si l’on sait que nul n’est parfait. Meme les volcans se mettent de la partie pour nous dire Cela suffit de la suffisance de ceux a qui l’on a confier notre pouvoir.
    Je souhaite que ce que l’homme n’a pas le courrage de faire, ce soit la Nature une fois de plus qui remette les pendules à l’heure. Une elite a su nous manipuler, nous conditionner . Alors STOP, Comme un volcan ne demandons plus de permissions pour avoir le droit de vivre, de décider de quelle Vie et de ce qui est reellement important dans la vie.Parlons nous, fermons nos télés, nos radios, arretont de consommer comme des abrutits. Stoppons tout durant le temps qu’il faudra pour clouer les elites au sol.

    Répondre à ce message

  • gdfontaines • 18/04/2010 - 01:54

    Nos huiles, cultivant l’opprobre sous toutes ses formes,
    encore une fois se sustentent de la moelle des peuples de là-bas.

    Gageons que l’homme africain de sa négritude d’humain, vivant à la fraiche de cueillettes et de pêches, ait pris en main son fabuleux destin de subsaharien, et que, de ce qu’il a de plus spirituel, il fasse danser les esprits par quelques totem mirifiques, et qu’ainsi aux appels de ses tamtam, il en vienne à réveiller l’Etna ..

    Il se pourrait que l’on trouve là ce petit grain de sahel qui fasse inverser la vapeur.
    Gare au gorille.

    Répondre à ce message

  • petite souris • 16/04/2010 - 13:46

    Le Niger, le Nigeria, le Mali, le Tchad, le Burkina Faso et la Mauritanie : voilà six pays menacés d’une grave crise alimentaire, sur le point de frapper l’Est du Sahel.

    Qu’Obama biocarbure, c’est son problème, il était fils d’Afrique pour se faire élire, point.

    Mais que fait la France ?

    La France qui a eu et a encore des liens étroits, moraux amicaux, économiques, a donc une responsabilité réelle avec tous ces pays.

    Où est Bernard Kouchner ? notre ministre des affaires étrangères qui lui sont apparemment de plus en plus étrangères ;

    Où sont nos bien-penseurs et autres "pipoles"de St Germain des Prés ? toujours prompts à soutenir les africains réfugiés dans nos églises ou nos gymnases ?

    Ils regarderont à la TV les reportages de leurs amis qui pour faire de l’audience nous serviront des morts en direct.

    Tout ceci est abject, tous ces gens qui, soit-disant, comptent, sont de tout petites personnes qui ne méritent ni d’être vues, ni d’être écoutées, et ... je préfère me taire

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide