Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Arnold Terminator Schwarzenegger frappe en Californie

La rédaction
visites
1692

5 Aout, 2008 (LPAC) – Le gouverneur de la Californie, Arnold Schwarzenegger, a repris son rôle de Terminator en signant un décret abaissant les salaires de plus de 200 000 employés de l’Etat au niveau du salaire horaire minimum fixé à 6,55 dollars. Le décret met également fin à 10300 emplois saisonniers et partiels.

Le Gouvernator, dont l’élection fut arrangée par les intérêts financiers de Wall Street, a justifié sa politique en affirmant que l’Etat de Californie a besoin de liquidités et qu’il rétablirait le niveau des salaires dès qu’un nouveau budget serait voté. Lors de la conférence de presse qui a suivi l’annonce de la mesure, Arnie a déclaré que « Notre Etat est au bord d’une crise de liquidités rampante », et donc, « nous devons nous serrer la ceinture… tout le monde doit se serrer la ceinture ».

{}

Ironie de l’histoire, c’est que Schwarzy avait été porté en 2003 à la tête de l’État américain le plus peuplé après la destitution de son prédécesseur démocrate, englué lui aussi dans une précédente crise financière aiguë. Partisan de l’ultra-libéralisme à la Milton Friedman, Schwarzenegger avait alors déclaré qu’il allait « affamer la bête » en coupant massivement dans les budgets. {}

{}

Depuis un mois, l’Etat de Californie a continué à fonctionner sans budget, car républicains et démocrates ne parviennent pas à s’entendre sur les moyens d’éliminer un déficit de 15,2 milliards de dollars. Si les démocrates pensent qu’une hausse des impôts permettrait à l’Etat de faire face à ces obligations, les républicains pensent qu’au contraire, c’est seulement grâce à des coupes supplémentaires que le budget pourra être assaini.

La mise en oeuvre de ces mesures est toutefois incertaine puisque le ministre des Finances de l’État, le démocrate John Chiang, a déjà annoncé qu’il refusait de les appliquer. En Californie, le ministre des Finances est élu au suffrage universel et non nommé par le gouverneur.

Faute d’une alternative globale du type appliquée par Franklin Delano Roosevelt à l’époque de la grande dépression, ce que préconisent Lyndon LaRouche et son mouvement aujourd’hui, des politiques d’austérité fasciste seront imposées aux populations.

Pour creuser le sujet : focus

Contactez-nous !