Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Assassinats ciblés : un constitutionnaliste de Chicago accuse Obama d’abus de pouvoir

La rédaction
visites
1070
commentaires

29 octobre 2011 (Nouvelle Solidarité) – Dans une tribune publiée le 26 octobre sur themark.com et intitulée Meurtre, secret et la présidence américaine , Steven Schwinn, professeur de droit constitutionnel à la John Marshall Law School de Chicago, dénonce clairement les abus de pouvoirs de la Maison Blanche dans sa lutte contre le terrorisme. Cette mise au point intervient en plein scandale sur la multiplication des assassinats ciblés par drones commandités par la présidence et son commandement militaire parallèle. Extraits :

 Avec le meurtre commandité contre le citoyen américain Anwar al-Awlaki, Obama a dépassé les limites de son pouvoir exécutif. Comme nous le savons désormais tous très bien, jadis, un certain président des Etats-Unis demanda et obtint en secret un avis juridique de ses conseillers légaux sur la manière dont on peut traiter les terroristes. Et nous savons que les conseillers de ce président lui ont secrètement répondu que la Constitution des Etats-Unis ne l’empêchait pas de prendre des mesures inhabituellement dures contre les terroristes.

 Nous savons que, sur la base de cet avis, le président a secrètement désigné certaines personnes comme terroristes et a secrètement employé contre eux la pleine force. Et nous savons que lorsque ces présumés terroristes ont entamé une procédure devant la justice américaine afin de le stopper, le président a cherché à rejeter ces cas sous prétexte, notamment, qu’ils étaient – vous le savez – secrets. Mais voici ce que nous ne savions pas jusqu’à récemment : ce certain président était Barack Obama. (…)

 Grâce au secret, le président a consolidé de manière effective tous les pouvoirs – exécutif , législatif et judiciaire – et s’est arrogé le droit extraordinaire et incontrôlé de prendre la vie d’un citoyen américain. L’administration a secrètement et unilatéralement interprété la loi américaine et internationale, réuni le comité secret et conclu que al-Awlaki était un terroriste. Puis elle l’a tué. L’administration a fait tout cela en contournant les contrôles constitutionnels exercés par les autres branches du gouvernement.

« C’est exactement le genre de secret et d’abus de pouvoir qu’Obama dénonçait à juste titre lorsqu’il était candidat à la présidence. C’est exactement le genre de secret et d’abus de pouvoir que notre séparation constitutionnelle des pouvoirs vise à empêcher. »

Voir les 4 commentaires

  • Carmelo • 29/10/2011 - 14:27

    Un bonnet d’âne, un nez de Pinocchio, ou juste son visage auraient suffit à caricaturer Obama.
    Le poids des mots suffit, nous n’avons pas besoin du choc des photos. Laissez ça à Paris Match. Vous mettez vos propres militants dans l’embarras, et c’est inutile. On est capable de comprendre que les politiques d’Obama amènent à une forme de fascisme, vous l’expliquez très bien. Mais de grâce, ne vous enferrez pas avec ce genre de trucs à deux balles…
    j’attends votre réponse. Merci

    • Bertrand Buisson • 30/10/2011 - 00:22

      Ben non, pas un bonnet d’âne : le type est un assassin en puissance qui passe à l’acte : ne citons que le triage des patients, les assassinats ciblés, où le démantèlement des systèmes de prévision météorologiques contre les catastrophes naturelles. Ces faits et bien d’autres, ainsi que son profil psychologioque explosifs sont exposés sur ce site chaque jour depuis avril 2009... C’est comme pour la crise financière : c’était pas dur de la prévoir pour ceux qui ont eu le courage de regarder la réalité en face, n’est-ce pas ? ;-)

    • Carmelo • 30/10/2011 - 20:41

      Je n’ai pas tout compris, mais passons...
      Clinton aussi avait fait tuer des gens, au Soudan et en Irak, et des innocents en plus. Mais, bon, si tu aimes mettre une moustache, continue, moi, personnellement, je trouve cela stupide. Son profil psychologique explosif ! ha ! ha !

      Bon, c’est pas grave de toute façon, c’est une forme de communication que je désapprouve, le reste est très bon, ciao...

    Répondre à ce message

  • petite souris • 29/10/2011 - 18:15

    Grâce au secret, le président Obama a consolidé de manière effective tous les pouvoirs – exécutif , législatif et judiciaire – et s’est arrogé le droit extraordinaire et incontrôlé de prendre la vie d’un citoyen américain

    ... et l’on s’étonne que les médias ne parle que des "pipoles" et surtout de rien !!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide