Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité

Au Texas, la direction du Parti démocrate se tire une balle dans l’autre pied

La rédaction
visites
906

15 mai 2012 (Nouvelle Solidarité) — Le directeur du Parti démocrate pour le Comté de Fort Bend Steve Brown, dont le territoire est en grande partie couvert par la 22e circonscription électorale du Texas, au sud-ouest de Houston, a écrit récemment une lettre pathétique aux électeurs démocrates leur demandant de ne pas voter pour la candidate larouchiste Kesha Rogers lors de la primaire prévue pour le 29 mai prochain.

Avant même de colporter la série habituelle de calomnies utilisées pour tenter de discréditer le mouvement larouchiste, Brown affirme d’emblée que le « principal but de LaRouche est de faire élire au Congrès des députés prônant la colonisation de la Lune, la destitution du Président Obama, et la restauration d’une obscure norme bancaire de 1933 » !!!

Il termine sa lettre en soulignant que le Parti soutient officiellement un autre candidat, « mobilisé autour d’un projet pour travailler avec le Président Obama pour améliorer l’économie » et que ce « candidat est le seul démocrate dans la course ».

Or, comme Rogers le démontre dans sa réponse avec une ironie mordante, « ’l’obscure norme bancaire de 1933’ n’est rien d’autre que la Loi Glass-Steagall du Président Franklin Delano Roosevelt, la loi qui a rendu illégal le renflouement des spéculateurs de Wall Street avec l’argent des autres. »

Rogers rappelle également qu’une campagne nationale est en cours pour la restauration de cette loi « obscure », et qu’elle a été endossée par 59 députés au Congrès, ainsi que la direction nationale de l’AFL-CIO, la plus grande centrale syndicale du pays et de nombreux dirigeants démocrates locaux. La proposition de loi visant à restaurer Glass-Steagall est toutefois bloquée au Congrès en raison de l’opposition personnelle de Barack Obama, qui a préféré donner des milliers de milliards de dollars pour renflouer les spéculateurs plutôt que de les jeter en prison.

Quant à la question de la colonisation de la Lune, il faut savoir que sur le territoire couvert par la 22e circonscription se trouve le Centre de contrôle de Houston de la NASA. Le programme Apollo est l’une des plus grandes réalisations du Président John F. Kennedy, un démocrate.

Rogers ajoute que « si le programme du Président John F. Kennedy n’avait pas été abandonné, les Etats-Unis auraient déjà envoyé une femme sur Mars avant 1984, et que ce faisant des millions de gens auraient été employés dans les sciences, les technologie, l’ingénierie et les mathématiques. Nous aurions déjà développé la fusion nucléaire, et une myriade d’autres percées fondamentales, et tous les secteurs de l’économie auraient été tirés vers le haut par les retombées technologiques. Au lieu de cela, nos voisins se font licencier par dizaines de milliers, et des décennies de savoir-faire en terme de main d’œuvre qualifiée et d’activité scientifique ont été perdues, en raison de l’opposition d’Obama à une mission nationale d’exploration spatiale ».

Elle se demande enfin qu’est-ce que c’est que d’être un véritable démocrate si on rejette l’héritage laissé par les deux plus grands présidents démocrates de l’histoire américaine, en l’occurrence Roosevelt et Kennedy ?

Quant à se demande de destitution d’Obama, Rogers montre qu’un Président violant de plus en plus ouvertement la Constitution, soutenant l’emprisonnement de citoyens sans aucun recours judiciaire et déclarant la guerre sans l’autorisation préalable du Congrès, pour ne citer que ces deux exemples, représente un véritable danger pour les institutions du pays. Elle conclut en citant un dicton populaire disant : « Si la moustache te va, porte-là » en référence à la moustache de Hitler.

Certaines sources nous confirmé que cette campagne de calomnie contre Kesha a été ordonnée, comme en 2010, par l’entourage direct de Barack Obama.

Rappelons que Kesha avait remporté la primaire démocrate du 2 mars 2010 avec 52% des voix, face à deux autres candidats alors officiellement soutenus par le Parti, mais n’avait pu gagner l’élection finale face au candidat républicain en raison du sabotage délibéré de la direction démocrate.

Contactez-nous !