Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Au secours : la nouvelle vague des subprime arrive !

La rédaction
visites
2682

Le 1er février 2008 (Nouvelle Solidarité) — La tempête des subprime ne fait que commencer. Elle va même s’amplifier puisque l’agence de notation Standard & Poor’s vient d’abaisser ses notations portant sur 534 milliards de dollars d’obligations adossées à des créances douteuses ! Les dégâts se chiffreront à 265 milliards de dollars, soit 1,7 fois plus que les montants déjà annoncées par les plus grandes banques depuis fin juillet 2007.

Cette deuxième vague de pertes frappera surtout des institutions plus petites aux Etats-Unis, en Europe et en Asie. Il s’agirait des banques régionales et caisses d’épargne qui jusqu’à présent n’avaient pas eu à refléter la chute de la valeur de leurs titres douteux, car elles comptaient les conserver jusqu’à maturité et se voient aujourd’hui, par les règles comptables, forcées de révéler leur vraie situation.

Mais ce n’est pas tout. Il faut savoir que 2 400 milliards de dollars d’obligations douteuses ont été assurées par des rehausseurs de crédit comme Ambac, MBIA et autre « monoliners » qui assurent contre les défaillances. Or la vague de défauts de paiement de la part des emprunteurs est en train de saigner à blanc ces assureurs. Les pertes de ces derniers se répercuteront à leur tour sur l’activité des banques.

Inutile donc de s’accrocher à ce bateau qui coule ! Une politique triple constituée de portes coupe-feu protégeant la population contre la chute du pouvoir d’achat, soutenue par une relance fondée sur la mise en place de taux d’intérêt à deux vitesses, ainsi qu’à une réorganisation en profondeur de l’ensemble du système financier, voilà ce qui nous sortirait d’affaire.

Contactez-nous !