Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Autopromotion de la famille Bush

La rédaction
visites
763
commentaire

L’ancien président américain George Bush est pleinement mobilisé pour aider la campagne présidentielle de son fils, tout en perpétuant des mythes absurdes sur son rôle dans ce qu’il appelle « avoir gagné la guerre froide ».

A la mi-novembre, l’« Ecole George Bush de gouvernement et de service public » et la « Bibliothèque George Bush » organisent conjointement une conférence avec le « Centre pour l’étude du renseignement », branche historique de la CIA, sur le thème « le renseignement américain et la fin de la guerre froide », qui se tiendra à l’université texane A&M. 

Selon un porte-parole de la CIA, la conférence doit commémorer le dixième anniversaire de la chute du mur de Berlin. Tous les anciens directeurs de la CIA encore en vie devraient y participer, ainsi que le directeur actuel George Tenet. Deux anciens secrétaires d’Etat de l’ère Reagan-Bush, George Shultz et James Baker, en seront également. Parmi les invités, relevons l’ancien premier ministre britannique Margaret Thatcher et l’ancien chef du contre-espionnage soviétique Oleg Kalougine. Selon le programme, les deux Bush, père et fils, devront prendre la parole.

Jusqu’à présent, le fils n’a pas brillé par sa maîtrise de la politique étrangère, appelant les « Timorais » des « Timoriens » et confondant Slovénie et Slovaquie. Mais il espère améliorer son image par cette conférence. Le père prévoit une tournée européenne en novembre pour se vanter de son rôle dans la réunification allemande et la dissolution du pacte de Varsovie, qui mit fin à la guerre froide. A la demande du gouvernement allemand, il participera à Berlin à la célébration du dixième anniversaire de la chute du Mur, puis se rendra en république tchèque, également sur invitation officielle.

Contactez-nous !

Don rapide