Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Avant la proposition de Jacques Cheminade, le CNES estimait déjà qu’aller sur Mars en 39 jours deviendrait possible !

La rédaction
visites
1060

11 mars 2012 (Nouvelle Solidarité) – Alors que bon nombre de « grands » candidats continuent à galérer pour réunir les signatures afin de figurer comme candidats à l’élection présidentielle, Jacques Cheminade, en déposant 538 présentations de candidature, sera présent.

Parmi les nombreux arguments visant à le disqualifier et à prouver qu’il s’agit d’un candidat "farfelu" qui n’aurait jamais dû figurer dans la course à la présidentielle, on présente parfois, hors de son contexte global, l’engagement fort de Jacques Cheminade pour reprendre le flambeau de l’exploration spatiale là où il fut abandonné après l’assassinat du président Kennedy.

Notez ici que pour l’oligarchie des incapables et leurs serviteurs le principe féodal ne s’applique pas seulement au niveau de leur conception de l’argent et de la politique mais s’étend au domaine scientifique. Pour eux, pouvoir aller sur Mars en quelques semaines relève de la pure science-fiction, voire du délire.

Pourtant, déjà en 2010, un citoyen français avait posé la question aux spécialistes du Centre national des études spatiales (CNES) : « Est-il vrai qu’on pourra aller sur Mars en 39 jours ».

En cliquant ICI vous pouvez écouter la réponse d’Elisa Cliquet, une jeune scientifique chargée des systèmes de propulsion à la direction des lanceurs du CNES.

Contactez-nous !