Solidarité & progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race.

AccueilActualité
Brèves

Avis aux Irlandais : un Barroso, ça trompe énormément !

La rédaction
visites
1194
commentaires

25 septembre 2009 (Nouvelle Solidarité) – Cette semaine, la Commission européenne et son président José-Manuel Barroso ont donné leur feu vert au versement d’une aide publique de 54,5 millions d’euros au deuxième plus important producteur d’ordinateurs portables Dell. Ce dernier cherche à étendre son site de production dans la région défavorisée de Lodz en Pologne, ouvrant une perspective de création d’emplois supplémentaire.

Comme le dénonce avec force Pierre Ivorra, la manœuvre est tout sauf charitable. Cet économiste du Parti communiste nous rappelle d’abord qu’à l’approche du référendum sur le traité de Lisbonne, Barroso, qui vient de donner ce gros coup de pouce à l’installation de Dell en Pologne, s’est déplacé personnellement la semaine dernière en Irlande pour faire part aux salariés de l’usine Dell de Limerick, de la solidarité de l’UE. Sur place, Barroso « a annoncé le déblocage d’une aide de 14,8 millions d’euros pour les 2400 ex-employés irlandais du fabriquant américain d’ordinateurs Dell, afin de les aider à retrouver un emploi. »

En effet, la firme avait annoncé début 2009 sa décision de fermer le site irlandais et de licencier 1900 salariés. « L’UE est fondée sur la solidarité. Notre réponse naturelle est de venir en aide à ceux qui connaissent des difficultés » a déclaré Barroso en versant une petite larme « d’alligator ».

Cependant, constate Ivorra, « Dell compte transférer à Lodz la production qui était effectuée à Limerick. Il ne s’agit de rien d’autre que d’une délocalisation ! »

Alors, où est-elle cette Europe qui protège ? Avis aux Irlandais avant d’aller aux urnes.


SIGNEZ L’APPEL "NO MEANS NO !"


Article : L’histoire secrète du traité de Lisbonne

Voir les 3 commentaires

  • petite souris • 28/09/2009 - 12:06

    Ce qui est sûr, c’est que tous les polonais qui habitent en Irlande ( la communauté étrangère la plus nombreuse), eux, vont repartir dans leur pays et travailler pour Dell....

    mais les irlandais, eux n’auront que leurs yeux pour pleurer...

    Répondre à ce message

  • SAID • 25/09/2009 - 21:03

    si ça ce n est pas duchantage ca lui ressemble c est des pratiques de voyous
    de plus le traite de lisbonne n est pas pour plus de democratie mais quoi faire subire attendre que ca se passe moi je pense que le pouvoire ils l ont et le garderont a moins de leurs faire carrement la guerre la libertee ca se gagne meme par le sang

    Répondre à ce message

  • plume • 25/09/2009 - 19:32

    Dell ne s’installe pas en Pologne, il fait fabriquer en Pologne des ordinateurs conçus aux US. Dell n’est pas propriétaire des usines, il appartient aux Polonais de produire ses ordinateurs aux coûts fixés par Dell. Si les polonais réclament une augmentation de salaire, Dell fera fabriquer ses produits au Mexique, au Vietnam, en Chine etc. Le résultat : une forte augmentation de la rentabilité sur capital investi pour Dell. Ce sont les révolutions technologiques et la vitesse de communication qui provoquent ce changement de société.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 20 octobre le monde
en devenir

Don rapide