Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 11 décembre - Miracle économique chinois : l’importance de la séparation stricte des banques Lire Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire
Accueil Actualité
Brèves

BCE : de l’illusion à l’hyperinflation

La rédaction
visites
1942
commentaires

1er juillet 2010 (Nouvelle Solidarité) – Le 16 juin dernier, nous annoncions que « le 1er juillet, la zone euro risque de partir en vacances ! ». C’est en effet aujourd’hui que les banques européennes doivent rembourser à la BCE 442 milliards d’euros empruntés 12 mois auparavant pour pallier à la « crise de liquidité ». Sans une nouvelle injection, il était clair que l’état de faillite de nombreuses banques n’était plus dissimulable. Mais le père Trichet a décidé de faire tourner la planche à billet électronique...

Hier, la BCE a finalement décidé de re-prêter 131,9 milliards d’euros à trois mois. Puis ce matin, elle en a remis un coup avec un emprunt illimité à six jours qui a permit d’injecter 111,2 milliards supplémentaires. Les prêts en circulation de la BCE ont atteint un record à 910,4 milliards. A vouloir repousser l’inéluctable échéance, la BCE ne fait qu’accroître le péril. L’euro est discrédité et sa valeur va fondre comme le mark allemand de 1923.

Le système est parvenu à un tel point de désintégration qu’un grand groupe comme Siemens a déposé une demande de licence bancaire afin de pouvoir placer ses liquidités auprès de la BCE plutôt que des banques traditionnelles. C’est de la folie ! Même le gouvernement allemand a reconnu qu’il fallait séparer les activités bancaires normales des spéculatives pour se protéger d’une faillite imminente.


Notre politique :


Voir les 2 commentaires

  • petite souris • 01/07/2010 - 16:13

    A vouloir repousser l’inéluctable échéance, la BCE ne fait qu’accroître le péril.

    Tous ceux qui ont du bon sens comprennent cela.

    Ou bien monsieur Trichet et les banquiers savent cela et alors, toute honte bue, ils continuent sans scrupules, malgré risques et conséquences, et alors ils nous entraînent dans leur fuite en avant qui ressemble au suicide collectif de la secte du temple solaire (sauf que nous ne le voulons pas)

    Ou bien monsieur Trichet et les banquiers ignorent tout et ne comprennent rien à ce qui se passe, ils avouent donc leur incompétence mais continuent à jouer en nous entrînant dans une spirale infernale et sans fin

    Dans les deux cas, il faut qu’ils partent et quittent définitivement toutes leurs fonctions

    ... et Immédiatement !!!!!!!!!

    • pIC ET pUCE • 01/07/2010 - 21:10

      En fait Monsieur Trichet ( alias Streicher ) n’est pas plus bête qu’un autre...Il agit comme le chef des pompiers qui voyant le feu prendre de l’ampleur de l’autre côté de la rue...refuse de prendre les mesures qui pourraient encore sauver le voisin d’en face...

      Il est donc urgent de se demander, quelles sont les motivations de ce Monsieur Trichet et de tous ses amis de la noblesse financière mondiale....

      S’ils sont réellement fous....alors nous sommes vraiment dans la m....

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide