Solidarité&progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

Flash : 20 février - Fake News : Jacques Cheminade n’existe pas ! Lire Flash : 20 février - Injustices et dettes illégitimes - Radio S&P 20 février 2017 Lire Flash : 19 février - TV Lobotomie, l’être humain face aux écrans Lire
AccueilActualité
Brèvres

Bundesbank : attention à l’inflation des prix des actifs

La rédaction
visites
748
commentaire

Lors d’une conférence de banquiers à Leipzig le 18 octobre, le nouveau président de la Bundesbank, Ernst Welteke, a une nouvelle fois mis en garde contre le « danger de l’augmentation des prix des actifs ». Pour l’empêcher, un facteur-clé serait de limiter la croissance de la masse monétaire.

Lors d’un séminaire tenu le 12 octobre à Erfurt, Welteke avait été encore plus explicite. Il avait notamment évoqué la période d’automne 1998, lorsque les Bourses étaient en baisse, les marchés américains se trouvaient devant un resserrement du crédit, le hedge fund LTCM était au bord de la faillite et les « craintes quant à la stabilité du système financier » dans son ensemble se multipliaient. Si la situation peut paraître meilleure aujourd’hui, a-t-il dit, « personne ne doit se faire d’illusions », puisque « les risques [que court] l’économie mondiale » n’ont pas disparu. Dans les économies des pays du G7 en particulier, les risques sont, selon le président de la Bundesbank, considérables. Il a entre autres mentionné « le déficit croissant de la balance des paiements » américaine, le déclin de l’épargne ainsi que « les prix excessivement élevés sur les places boursières américaines ». « Une fois que les prix élevés des actifs ont mené à la création d’une bulle spéculative, ou à l’inflation des prix des actifs, le danger d’un retour de flammes sur les Bourses augmente, avec des conséquences négatives potentielles pour toute l’économie. » Welteke a également parlé du Japon comme exemple de l’éclatement d’une bulle.

Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

Don rapide