Solidarité & progrès

Le parti du travail humainTel. 01 76 69 14 50

AccueilActualité
Brèves

Camdessus parle de « catastrophes » passées et à venir

La rédaction

Après plus de dix ans passés à la tête du Fonds monétaire international à Washington, Michel Camdessus est à nouveau actif en France où il a prononcé, le 19 juin dernier, un discours devant la Cofacedans lequel il a reconnu qu’en 1998, le système financier international s’était trouvé à deux doigts d’un écroulement total.

Camdessus exprime ainsi son amertume au sujet du FMI et de son propre rôle : « J’avais l’illusion que je pourrais être architecte ; or j’ai été seulement pompier. (...) Le monde sait très peu se réformer sans crise et, quand il y a crise, il se réforme très peu. (...) Je suis inquiet. » Aujourd’hui, Camdessus appelle à la mise en place de véritables règles concernant la libéralisation financière, les centres financiers off-shore et les fonds spéculatifs.

Selon Le Monde du 21 juin, « Michel Camdessus a révélé qu’à l’automne 1998, lorsque le fonds spéculatif LTCM a mis la clé sous la porte et qu’un vent de panique a secoué les marchés, on était passé "très près du gouffre". Si un deuxième fonds était tombé, le système mondial s’effondrait" ». Par conséquent, Camdessus appelle urgemment à une réforme du système financier international avant que d’autres catastrophes n’arrivent.

Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 16 février le monde
en devenir

Don rapide