Solidarité & progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race.

AccueilActualité
Brèves

Campagne pour en finir avec Desertec

La rédaction
visites
983
commentaires

13 octobre 2010 (Nouvelle Solidarité) – Le site internet arabe de l’Executive Intelligence Review a publié mercredi dernier un article d’Hussein Askary invitant à « en finir avec Desertec », ce gigantesque projet européen de centrales solaires dans le Sahara, le qualifiant de « malthusien et dangereux pour l’esprit des générations à venir, l’économie en général, la souveraineté des nations européennes et arabes », et de « fraude économique et scientifique ». Cet article décrit l’assaut en règle des monarchies britanniques, arabes et européennes contre le concept d’État-Nation moderne et de progrès technologique et scientifique comme « attribut naturel » de l’existence humaine.

Il dénonce « ces monarques qui aiment tant se poser en sympathiques défenseurs des gentils animaux et des belles forêts » alors qu’ils prônent ouvertement – comme le prince Philip d’Edimbourg l’a lui-même déclaré à plusieurs reprises – que « les hommes, et plus particulièrement les populations pauvres à la démographie galopante d’Afrique et d’Asie, représentent une menace pour la Nature, et qu’il est nécessaire d’en réduire le nombre ». Pour commettre un crime de masse, il n’y a rien de mieux que de refuser aux gens l’accès aux technologies d’aujourd’hui grâce auxquelles ils pourraient bâtir des infrastructures, des centrales électriques, et disposer d’une agriculture et de soins médicaux modernes.

Askary souligne que le fait que le projet Desertec soit basé en Allemagne, la nation européenne la plus peuplée et celle dont le niveau industriel lui assure une place centrale, démontre que les concepts d’énergie solaire et de fondamentalisme environnemental visent délibérément au cœur l’idée d’État-Nation industriel moderne. « Les hordes vertes et les oligarques qui les financent mettent en ce moment même l’Allemagne en coupe réglée. Les responsables politiques et les industriels allemands sont conduits à avaler les couleuvres de la fraude du Club de Rome s’ils veulent recevoir "l’absolution de leurs péchés" des grands prêtres de l’environnement et des intérêts intellectuels, financiers et économiques de l’oligarchie européenne ».

Il oppose cette fraude à l’idée de développement de la biosphère de Vladimir Vernadski et Lyndon LaRouche : reverdir le désert grâce à la désalinisation de l’eau de mer par le recours à l’énergie nucléaire.

Il conjure les gouvernements des pays arabes à qui l’on propose de prendre part à Desertec de rejeter cette arnaque, car ils devraient alors se livrer à un bourrage de crâne de leurs propres peuples, et de leurs jeunes, pour leur vanter les mérites des énergies renouvelables et du développement durable, en dépit du fait que ces mêmes pays sont conscients de l’inefficacité des énergies solaire et éolienne, et projettent de construire des centrales nucléaires pour l’énergie et la désalinisation. Il propose au gouvernement arabe « plutôt que se prêter à ce jeu faustien, de demander aux pays européens de revenir à une forme de société humaniste moderne fondée sur le respect du caractère inaliénable de la créativité humaine, du progrès scientifique et du vrai développement économique. »

Cette déclaration est accompagnée par l’article de Claudio Celani paru précédemment dans l’EIR, ainsi que du texte en langue arabe « De Vernadsky à LaRouche : la pensée humaine en tant que facteur géologique universel » – cet ensemble faisant prélude à l’adaptation en langue arabe des vidéos réalisées par l’équipe scientifique du Comité d’action politique de LaRouche sur le projet NAWAPA et ses multiples extensions internationales.

La déclaration de Hussein Askary a été adressée à tous les principaux journaux en langue arabe d’Asie du Sud-Ouest et d’Afrique du Nord. Tous ces articles peuvent être lus sur : www.arabic.larouchepub.com


Voir aussi :


Voir les 4 commentaires

  • matière invisible • 14/10/2010 - 21:22

    j’ai l’honneur de vous faire connaître un tout nouveau procédé de désalinisation "made in france" très peu consommateur en énergie comparé aux technologies actuelles.
    Pour en savoir plus :
    http://www.cleantechrepublic.com/2009/03/12/reproduire-le-cycle-naturel-de-l%E2%80%99eau-pour-la-desaliniser/
    Attention les malthusiens pourraient voir d’un mauvais oeil cette invention.

    Répondre à ce message

  • matière invisible • 14/10/2010 - 21:24

    Commentaire complémentaire sur cette invention remarquable :
    Coté performances, la capacité de production d’un seul module atteint quatre mètres cubes d’eau douce par jour pour une consommation énergétique de 0,2 kWh/m3, soit vingt fois moins que l’osmose inverse, la technologie la plus économe jusqu’à présent.

    Répondre à ce message

  • ARCANE • 14/10/2010 - 13:20

    Je reste persuadé que le meme écart existe entre les plus riches et les plus pauvres existe entre les connaissances technologiques connues par les peuples et la technologie de pointe de l’élite .

    Il faut environ 60 ans d’élaboration et de recherche avant qu’une technologie grand publique apparaisse.

    Donc l’homme de la rue a 60 ans de retard et je parle des technologie que cette élite daigne nous concéder.
    Dans la zone 51 aux états Unis , des recherches sur la gravitation sont deja tres avancées.
    Un physicien comme Nassim HARAMEIN, a mis en évidence un potentiel d’énergie infini que des civilisation d’il y a 12 000 ans maitrisaient.
    Ces énergies ne peuvent etre révélée si l’homme n’atteint pas un certain niveau de conscience, ce que nos dirigeants sont loin d’avoir.
    Si je me présentais avec une telle découverte, d’une énergie infinie et gratuite, il est évident que dans ce systeme de conscience je serais éliminé sur le champ.
    Et je suis persuadé que des technologie développée par Tesla, dorment dans des coffres et que l’élite se les reserve pour nous faire retourner à la bougie et aux moulins à vent, et tout le monde au lit au coucher du soleil

    • ? • 14/10/2010 - 22:24

      Je me demande pourquoi tu ne prend pas en compte que le militaire est souvent á la pointe. Ce qui tendrait à relativiser la part totalement caché en plus de l implication de vrai scientifiques.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 18 août le monde
en devenir

Si le monde est réduit aux seules énergies renouvelables, qui par leur faible densité et leur caractère intermittent permettent de produire beaucoup moins que les combustibles fossiles et le nucléaire, la capacité d’accueil de la Terre se réduira brutalement à un milliard d’êtres humains !

En savoir plus

Don rapide