Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Campagnes larouchistes

La rédaction
visites
668

Les campagnes des partisans de LaRouche pour les élections législatives du 5 novembre remplissent le vide laissé par la débandade du Parti démocrate en Virginie, dans l’important Etat industriel du Michigan et dans le Connecticut, l’Etat du « chickenhawk » Joseph Lieberman - qui espère devenir le candidat présidentiel démocrate en 2004. Deux des trois candidats larouchistes, Kerry Lowry au Michigan et Laurie Dobson au Connecticut, ont remporté les primaires démocrates tenues cet été, devenant ainsi les candidats officiels du Parti démocrate.

Nancy Spannaus, associée de longue date de LaRouche, se présente en Virginie comme démocrate indépendante au poste de sénateur contre le sortant républicain, John Warner, qui occupe ce siège depuis de longues années. La direction du Parti démocrate de l’Etat a refusé de présenter un candidat contre Warner (considéré comme trop dur à battre), malgré l’offre de Spannaus de relever le défi. Elle s’est donc inscrite comme démocrate indépendante et voilà presque deux mois que ses spots radiophoniques d’une minute bombardent la région du nord de la Virginie et de Washington. Ces spots opposent le programme de reprise économique de LaRouche à la dynamique de guerre créée par le courant du vice-président Cheney et du vice-ministre de la Défense Wolfowitz au sein de l’administration Bush.

Il ressort de contacts dans certains cercles politiques et diplomatiques à Washington, que les gens de bon sens voient sa campagne d’un très bon œil, tandis que d’autres sont furieux, notamment le chef du Parti démocrate de Virginie, qui s’est mis dans une colère noire lors d’une conférence de presse, furieux que Spannaus se présente comme « démocrate indépendante ». Pendant les derniers jours de sa campagne, Spannaus a lancé une série de spots télévisés, dans lesquels Lyndon LaRouche fait appel aux Américains pour forcer le président Bush à adopter des mesures économiques d’urgence et à renoncer à la guerre contre l’Irak. Spannaus a sillonné l’Etat, expliquant à des étudiants, des dirigeants syndicaux, des organisations arabo-américaines et afro-américaines, la nécessité du programme de LaRouche. Les plus importants journaux de Virginie ont fait état de sa campagne, le Loudon Times Mirror en particulier lui donnant, contre son habitude, une large couverture.

Dans le Michigan, Kerry Lowry appelle les électeurs à rejeter les solutions consistant à « réordonner les chaises-longues sur le pont du Titanic », et à reconnaître la réalité de l’effondrement économique et financier en cours, ainsi que le rôle de leadership de LaRouche pour remédier à ce désastre. Selon lui, le Michigan doit jouer un rôle stratégique vital dans la renaissance économique des Etats-Unis et, dans cet Etat autrefois hautement industrialisé, ce message est bien reçu. Cependant, la campagne de Lowry ne se cantonne pas à la situation locale. Le 26 septembre dernier, lors d’un débat qui l’opposait à ses adversaires républicain et indépendant, il a salué l’initiative de la Chambre des députés italienne, qui a adopté une résolution appelant à une « nouvelle architecture financière internationale » pour remplacer le système monétaire actuel. Au cours d’une soirée électorale à l’Institut arabo-américain, Lowry a été vivement applaudi lorsqu’il a déclaré que « LaRouche est la principale voix qui défend les intérêts de la communauté arabo-américaine et appelle à abattre les fous qui promeuvent un « choc des civilisations ». Quiconque pense que nous avons besoin d’une guerre en ce moment ferait bien de se faire examiner . »

Dans le Connecticut, la campagne de Laurie Dobson a soulevé, dès le premier jour, un tollé dans les médias et dans certains cercles démocrates. Préoccupée depuis longtemps par la nécessité de reconstruire le système ferroviaire, afin de résoudre les graves problèmes de transport du Connecticut, elle a immédiatement été intéressée par le programme d’infrastructure du Pont terrestre eurasiatique, défendu par l’organisation de LaRouche. Elle veut également revitaliser les centres-villes, délaissés par les gens aisés, en y attirant des industries et des entreprises de pointe et, pour cela, les transports sont essentiels. Par ailleurs, Dobson a systématiquement dénoncé les liens du sénateur démocrate du Connecticut, Joe Lieberman, avec le crime organisé et avec les faucons au sein du gouvernement Bush. Les responsables locaux du Parti démocrate n’apprécient guère cette approche...

Contactez-nous !