Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Cantonales : les candidats S&P remportent une bataille contre l’occupation financière

La rédaction
visites
1240

21 mars 2011 (Nouvelle Solidarité) – Alors que la pire crise économique de mémoire de vivant frappe le monde et que le monde politique sombre dans une médiocrité des plus dangereuses, les candidats de Solidarité & Progrès aux élections cantonales ont remporté une victoire encourageante dans notre combat contre l’occupation financière et mentale du pays.

D’abord dans le canton de Ploërmel dans le Morbihan, David Cabas, candidat pour la première fois, a recueilli 7,56% des suffrages, arrivant en troisième place devant le 1er adjoint au Maire de Ploërmel, étiqueté Modem.

A Rennes, dans le canton Nord, Lilian Renault, lui aussi candidat pour la première fois, a recueilli 1,86% des suffrages dans une course à neuf candidats qui le voit arriver 5e, devançant les candidatures d’extrême-gauche du NPA associé aux indépendantistes bretons et du POI, ainsi que le Parti Breton.

David Cabas et Lilian Renault avaient participé il y a un an à la liste S&P « Bretagne, phare du nouveau monde » qui, pour notre première participation aux régionales, avait recueilli 1% des suffrages sur un projet anti-financier de création d’emplois qualifiés dans la technologie et le nucléaire de 4e génération.

En Seine-Saint-Denis, Arnold Voillemin a recueilli 2,22% des suffrages avec sa campagne pour liquider les emprunts toxiques fourgués au département par les banques et pour l’investissement massif dans l’infrastructure et le secteur productif.

Dire la vérité sans concessions et voir loin, voici les principes nouveaux de la véritable politique qui oppose producteurs et spéculateurs, long terme et court terme.

Contactez-nous !