Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Carnage au Nebraska : « Je battrai le tueur de Virginia Tech »

La rédaction
visites
1116

8 décembre 2007 (LPAC) - Robert Hawkins, le jeune de 19 ans qui vient de tuer 8 personnes et en a blessé six autres avant de se donner la mort jeudi dans un centre commercial bondé à Omaha au Nebraska, avait posté le commentaire suivant une heure avant le carnage : « Tout à l’heure, j’apporterai mon arme dans le centre commercial de Westroad afin de battre le bon score de Cho. Je partirai avec de la classe. »

Cho est le nom du meurtrier Seung Hui Cho, qui s’était donné la mort après avoir tué 31 personnes et blessé 15 autres en avril dernier lors de la tuerie à l’université de Virginia, connue sous le nom de Virginia Tech. Hawkins se voyait en compétition avec feu Cho, un cyberdrogué au jeu CounterStrike de Microsoft, où le joueur est récompensé pour chaque meurtre avec des points supplémentaires.

La police a découvert le commentaire de Hawkins sur son ordinateur, mais n’a pas révélé les jeux auxquels il se livrait. Tout porte à croire que Hawkins n’était pas un tueur isolé, mais un membre de « la famille » MySpace de Rupert Murdoch. Jeudi, selon Associated Press, la police de Bellevue Nebraska a du interpeller un des amis de Hawkins, David Hurwitz, pour « menaces terroristes ». Tout cela est relaté sur MySpace. La police a également mis la main sur un fusil et deux autres armes à feu dont il disposait et qui furent retrouvées à son domicile

Voir l’appel Interdire les « killer games » et la violence sur internet d’Helga Zepp-LaRouche

Contactez-nous !