Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Cheney et Blair préparent un sale coup contre Lyndon LaRouche

La rédaction
visites
772

Au cours d’un webcast, le 30 avril, alors qu’il répondait à une question sur la capacité du vice-président Dick Cheney de conserver son poste, Lyndon LaRouche, candidat à l’investiture présidentielle démocrate, a révélé que le vice-président collabore actuellement avec un groupe de scélérats des cercles de Tony Blair, en vue de lancer une « sale affaire » contre lui. Le but de cette opération est d’empêcher LaRouche de travailler en étroite collaboration avec le Parti démocrate afin d’obtenir la démission immédiate du vice-président.

« Cheney me considère comme la plus grande menace à son pouvoir, dit LaRouche. Dick Cheney et sa femme - qui est en fait son chef - ont des liens étroits avec le 10 Downing Street, par l’intermédiaire d’une certaine baronne Symons. (...) Cette clique de scélérats du 10 Downing Street, qui constitue le gouvernement Blair - Blair n’est sans doute pas un compagnon de route innocent de Dick Cheney, mais probablement son chef - prépare une attaque majeure contre moi. Ils essaient de monter un scandale international, sans aucun fondement, par l’intermédiaire de la presse britannique, qui sera ensuite importé aux Etats-Unis. Il est prévu que cette sale opération contre moi arrive aux Etats-Unis environ deux semaines avant la convention démocrate et qu’elle se poursuive ultérieurement. Ils veulent ainsi m’exclure de la convention, car Cheney sait très bien que si je n’en suis pas exclu (ce que fait effectivement la direction du Parti démocrate), alors lui-même ne pourra pas rester. »

Contactez-nous !