www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité

Cheney pense qu’il reste encore quelques jours…

La rédaction
2266 visites | 6 commentaires

11 janvier 2009 (LPAC) – Increvable, ce vieux Dick Cheney ! A neuf jours de l’inauguration de la nouvelle administration Obama, le vice-président de George W. Bush Jr. semble toujours déterminé à empoisonner le monde avec une crise stratégique.

Interrogé lors de l’émission Late Edition sur CNN, Wolf Blitzer lui demandait comment se faisait-il qu’on n’avait toujours pas réussi à capturer Ben Laden ou Aylan al-Zawahiri, le numéro deux d’Al Qaeda ?

« Il nous reste quelques jours, Wolf », disait un Cheney énigmatique.

« Alors, quelque chose en cours dont nous ignorons les tenants et aboutissants ? » demanda Blitzer sur un ton inquisiteur.

« Pas vraiment », souriait Cheney, « mais évidemment, je ne peux rien vous prédire… »

Par ailleurs, Cheney s’est montré peu impressionné par la résolution de l’ONU en faveur d’un cessez-le-feu à Gaza et se déclarait entièrement du coté israélien. « Je pense qu’avec le temps, nous avons appris qu’il existe un gouffre entre ce qui se discute aux Nations unies et la réalité du terrain des crises dans le monde.

« Dans la situation actuelle, il est peu probable qu’on assiste à la fin des hostilités tant que le Hamas n’accepte pas de mettre un terme aux actions terroristes, notamment les tirs de roquettes. Un cessez-le-feu ne sera jamais durable si l’on ne trouve pas un moyen pour limiter les fournitures d’armes aux Hamas en provenance de leurs fournisseurs principaux, l’Iran et la Syrie. Ce n’est pas un combat entre Israël et les Palestiniens. C’est une bataille où Israël essaye de se défendre contre ce qui a été désigné comme une organisation terroriste », disait Cheney.

En ce qui concerne les pratiques de torture, notamment le supplice de la baignoire (le waterboarding), Cheney a répondu à Blitzer qu’elles ont été pratiquées « quelques fois, quand c’était nécessaire. Je pense que cela a permis d’obtenir de bons résultats. Je pense qu’il y a des américains qui sont vivants aujourd’hui parce qu’on a soumis trois individus à cette pratique. »

Interrogé s’il était prêt à l’autoriser de nouveau, Cheney a dit que ce n’est pas lui qui commande, mais « si nécessaire, je le recommanderai de nouveau ».

Pour creuser le sujet : focus

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 
Notre dossier éducation, en vente ici Au Yémen, on assassine les hommes et leur mémoire. La France complice. terrorisme / 11 septembre, les 28 pages qui démasquent... La mer, avenir de l’homme Présidentielle 2017
Autres articles
Plus d'articles

Voir les 6 commentaires

Vos commentaires

  • Le 12 janvier 2009 à 18:21
    par michel49

    Sa place est au bout d’une corde.

    [bleu][MODERATION] Merci pour ce commentaire très constructif[/bleu]

    • Le 14 janvier 2009 à 05:06
      par Gilles

      Écoutez, votre interlocuteur n’est pas le seul à penser que Cheney est à sa façon un criminel qui pourrait en effet se balancer au bout d’une corde.

      Mais pour ce qui est de Gaza, je suis d’avis que tant qu’on ne remontera pas à la racine du mal, ou du problème, il n’y aura pas de paix durable dans cette partie du monde.

      Après tout cela fait 60 ans qu’un peuple a été spolié et chassé de ses terres et de ses maisons. On ne peut pas continuer avec le raisonnement simpliste qu’Israël ne fait que se défendre, alors qu’il n’a cessé de faire la guerre.

      Et il a gagné toutes les guerres, mais n’a pas su, ni pu, gagner la paix malgré sa supériorité militaire écrasante....

    • Le 14 janvier 2009 à 09:42
      par Bertrand Buisson

      Faire la paix ca demande un peu de pragmatisme quand même !

      Tant qu’on cherchera à savoir qui était là le premier, il y aura une guerre.

      La réalité c’est qu’il y a deux peuples sur un territoire : et bien on crée deux Etats et on développe ce territoire conjointement pour qu’il devienne habitable pour tout le monde.
      Et a ce moment là on fait la paix sur la base des projets futurs et pas des offenses passés.

      Quand à faire pendre Cheney au bout d’une corde, la rage et la vengeance n’ont jamais rien produit de bon. Ne sombront pas dans la barbarie dans laquelle il a voulu nous plonger.
      (Il a cependant bien mérité d’aller réfléchir aux conséquences de ses actes à l’ombre, jusqu’à la fin de ses jours)

    • Le 14 janvier 2009 à 10:14
      par michel49

      Il ne s’agit pas de barbarie : le Tribunal de Nuremberg a condamné des criminels à cette peine pour des crimes identiques et a édicté les regles universelles qui s’appliquent aujourd’hui.
      Regrettons qu’en pratique il s’agisse d’une justice des vainqueurs aux vaincus.
      Pour nourrir votre reflexion, les nazis ont été condamnés, entre autres faits, pour l’invasion de la Pologne ; etrange de voir figurer parmi les juges les representants du pays qui avait commis le même crime:l’URSS !

    Répondre à ce message

  • Le 13 janvier 2009 à 15:36
    par dra

    encore quelques jours !! C’est vrai !!et on peut s’attendre au pire d’un tel individu !!!!!!
    ô temps suspends ton vol !

    Répondre à ce message

  • Le 13 janvier 2009 à 08:38
    par moi

    Ecoeurée de lire ce genre de propos mensongers

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet