Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Cheney pousse Israël à provoquer l’Iran

La rédaction
visites
1693
commentaire

23 septembre 2007 (LPAC) - Le magazine Newsweek a rapporté dimanche que le vice-président Dick Cheney comptait sur une attaque israélienne contre les sites nucléaires de l’Iran afin de déclencher une riposte iranienne qui viendrait justifier l’intervention directe des Etats-Unis.

D’après Ha’aretz, Newsweek cite un proche de Cheney, David Wurmser, son ancien conseiller pour le Moyen-orient : « Cheney a lancé l’idée de pousser Israël à des frappes limitées contre le site nucléaire iranien de Natanz (...) dans le but de provoquer Téhéran à sortir de ses gonds. » Newsweek dit aussi avoir pu corroborer ces dires.

Bien que le LPAC n’ai pas encore eu confirmation de son côté, ces révélations confirmeraient ce que nous avons expliqué à de nombreuses reprises au sujet des réelles intentions belliqueuses de Dick Cheney et des cercles financiers qui le contrôlent (cf. notre dossier Les canons d’août 2007).

Rappelons qu’en 1996 David Wurmser, un néo-conservateur membre du think-tank American Enterprise Institute, était co-auteur du rapport « Clean Break » destiné au premier ministre israélien d’alors Bibi Netanyahu, et recommandait qu’Israël passe à l’attaque contre la Syrie, le Liban et l’Iran. Netanyahu s’est glorifié le 19 septembre dernier à la télé israélienne d’avoir pleinement participé à la décision d’envoyer des F-15 de Tsahal survoler la Syrie deux semaines auparavant.

Contactez-nous !

Don rapide