Solidarité&progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

23 juin - Guerre, choléra et famine au Yémen : la complicité criminelle des occidentaux dénoncée à l’ONU Lire 22 juin - Surréaliste : la lutte antifraude fiscale européenne s’installe au Luxembourg ! Lire 22 juin - Spécial Bourget : gros plan sur le programme spatial de Jacques Cheminade Lire
AccueilActualité

Christine Lagarde, dégage !

La rédaction
visites
1386
commentaires

30 mai 2012 (Nouvelle Solidarité) – A l’heure où le système financier international et l’économie mondiale plongent dans la tourmente et dans une fuite en avant vers la guerre, Christine Lagarde, la directrice générale du FMI, exhibe fièrement sa philosophie du triage des vies humaines pour maintenir coûte que coûte un système qu’elle n’a aucune intention de remettre en cause.

Dans une interview du 25 mai au quotidien britannique The Guardian, la question suivante lui a été posée : « Lorsqu’elle étudie les livres de compte et exige des mesures dont elle sait qu’elles pourront impliquer l’impossibilité pour les femmes de disposer de l’aide de sages-femmes lors des accouchements, l’absence de médicaments essentiels pour les maintenir en vie et la mort solitaire pour des personnes âgées privées de soins – est-ce qu’elle fait l’impasse sur tout ça et regarde simplement les chiffres ?

[Réponse de Lagarde :] « Non, je pense plus aux petits enfants d’un petit village au Niger scolarisé deux heures par jour, se partageant une chaise entre trois élèves, et avide de recevoir une instruction. C’est eux que j’ai à l’esprit en permanence. Parce que je pense qu’ils ont bien plus besoin d’aide que les gens à Athènes. »

Et, la directrice générale du FMI, qui par son statut de fonctionnaire international (article 34 et 38 de la Convention de Vienne de 1961), ne paye pas un centime d’impôt sur son salaire annuel de 380 939 euros, poursuit : « Vous savez quoi ? En parlant d’Athènes, je pense à tout ces gens qui pensent en permanence à échapper à l’impôt. Tout ces gens en Grèce qui essayent d’échapper à l’impôt. »

Des observateurs craignent désormais, qu’en vertu de son nouveau Atrocities Prevention Board (APB — Conseil de prévention des atrocités), le Président Barack Obama pourrait envoyer un drone prédateur sur le siège du FMI.

Voir les 2 commentaires

  • petite souris • 31/05/2012 - 19:15

    Il semblerait que la stupidité croisse avec l’intelligence...et qu’une certaine dose de stupidité soit nécessaire pour faire un bon soldat !!!!

    «  Contre la stupidité, même les dieux se disputent en vain. » Johann Friedrich von Schiller

    Répondre à ce message

  • Edith • 30/05/2012 - 13:35

    Ce n’est pas un drone qu’il faut sur le FMI , mais il faut le fermer et mettre les cadres dans des hôpitaux psychiatriques .Ainsi ils réfléchiraient à leurs mauvaises actions. Quant aux drones ils seraient bien utiles pour la météo ou pour faire des mesures pour les polluants . Tous les cadres des instituitons internationales sont tellement orgueilleux qu’ils en deviennent très dangereux, La simplicité n’est pas l’apanage de ses gens qui n’ont rien d’intellectuel.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

Don rapide