www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité

Cm² consacrés à Cheminade par les quotidiens nationaux : moins que la surface d’une feuille A4 !

La rédaction
1491 visites | 8 commentaires

24 avril 2012 (Nouvelle Solidarité) – Si le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) fixe des règles pour l’égalité du temps de parole aux chaînes de télévisions et aux stations de radios, il n’en est rien pour la presse écrite. Chaque quotidien, chaque hebdomadaire, heureusement, est totalement libre dans son choix éditorial.

Afin de redorer quelque peu le blason d’une profession de plus en plus critiquée, un groupe d’élèves de l’Institut européen de journalisme de Paris a pris soin d’examiner avec précision si les « petits » candidats ont été maltraités ou pas par les média.

Pour réaliser leur enquête, ils ont mesuré en cm² l’espace accordé à chaque candidat dans les articles consacrés à la présidentielle par les quatre grands journaux que sont Le Monde, Le Parisien, Libération et Le Figaro lors de la semaine précédent la date du scrutin (du lundi 16 au vendredi 20 avril 2012).

Leur conclusion : « Sans surprise, François Hollande et Nicolas Sarkozy arrivent en tête, de ce classement de l’occupation des quotidiens, avec respectivement 31,5% et 23,6%. Une presse écrite monopolisée par les candidats du PS et de l’UMP, qui devancent la candidate du Front National, Marine Le Pen (14,2%), et Jean-Luc Mélenchon (11,7%).

Derrière, le centriste François Bayrou, est largement distancé, et occupe 5 fois moins de place, que François Hollande. Ensuite, Eva Joly, Nicolas Dupont-Aignan, Philippe Poutou et Nathalie Arthaud n’apparaissent que peu souvent, entre 2,2% et 4,5%.

Jacques Cheminade est lui, quasi inexistant, et occupe la semaine précédent le premier tour, 419cm². Moins que la surface d’une feuille A4... »

Récapitulatif :

François Hollande : 22678 cm² (31,5%) ; Nicolas Sarkozy : 16984 cm² ( 23,6%) ; Marine Le Pen : 10252 cm² (14,2%) ; Jean-Luc Mélenchon : 8425 cm² (11,7%) ; François Bayrou : 4728 cm² (6,6%) ; Eva Joly : 3267 cm² (4,5%) ; Nicolas Dupont-Aignan : 2030 cm² (2,8%) ; Philippe Poutou : 1648 (2,3%) ; Nathalie Arthaud : 1581 cm² (2,2%) ; Jacques Cheminade : 419 cm² (0,6%).

Ajoutons à cela le fait qu’entre le 1er janvier et le 19 mars 2012, alors que toutes les rédactions étaient informées que Jacques Cheminade disposait d’un nombre de promesses de signatures suffisant pour se présenter à l’élection présidentielle, son temps de parole sur l’audiovisuel n’a été que de 0,4% du temps accordé aux 10 candidatures validées... Cheminade ? Ni vu, ni connu !

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 
Notre dossier éducation, en vente ici Au Yémen, on assassine les hommes et leur mémoire. La France complice. terrorisme / 11 septembre, les 28 pages qui démasquent... La mer, avenir de l’homme Présidentielle 2017
Le choix de la rédaction
Autres articles
Plus d'articles

Voir les 8 commentaires

Vos commentaires

  • Le 25 avril 2012 à 00:07
    par Hem

    Ma femme me fait remarquer le constat le plus effarant que met en lumière cette analyse pertinente des élèves journalistes, et que je n’avais pas réellement aperçu en lisant cet article :

    Les résultats de cette analyse correspondent exactement, EXACTEMENT ! aux résultats des élections présidentielles !!! Le classement est le même, parfois aux pourcentages près ! Qui est plus fort que les sondages ? Les médias ! Ils ne disent que des mensonges, mais ils professent une seule vérité : l’avenir, qu’ils façonnent à leur convenance, en sifflant dans leur pipeau à l’égard de la masse apprivoisée. Triste civilisation.

    • Le 25 avril 2012 à 17:11
      par petite souris

      Il ne s’agit donc pas d’un déni de réalité de la part de la classe médiatico-politique mais bien plutôt d’une "fabrication" médiatico-politique du monde qu’ils veulent et que l’on doit accepter puisqu’ils ont le pouvoir donc ils savent eux !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2012 à 23:18
    par petite souris

    ... si parmi les patrons de presse et autres journalistes qui ont pu trouver ou pensent que Jacques a des idées inintéressantes, il eut fallu qu’ils aient du courage ... comme JFK :
    http://www.marianne2.fr/Jean-Francois-Kahn-Il-faut-barrer-la-route-a-Sarkozy-_a217130.html

    Responsable et coupable !
    Faut pas se plaindre !
    Ou bien rectifier le tir !
    Il n’est jamais trop tard pour parler ....

    • Le 25 avril 2012 à 02:11
      par petite souris

      erreur : des idées intéressantes !
      bien sûr ............

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2012 à 00:45
    par amaranthes

    Ceux qui disent la vérité, sont toujours morts d’avance.
    Les individus ne comptent absolument pas, et surtout pas ceux qui ne sont pas marqués au fer rouge du Proprio ou ses Tenants voués au Système de l’Empire Américano-Britannique, ce qui n’est qu’un vilain nom pour cacher l’aristocratie du Veau d’OR...

    Jacques Cheminade devait bien s’en douter...

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2012 à 20:53
    par procquez christian

    cela démontre très bien la volonté que Jacques Cheminade et toute son equipe,que son programme ,ses vues et objectifs sur le prèsent et futur dérangent les voyoux qui gouvernent notre pays depuis des années.
    je retiens une phrase journaliste de l’union en champagne ardennes,M bruno Testa en date du 20 avril 2012 sur Jacques Cheminade ,je le cite le plus cultivé et le plus intérèssant des 10 candidats.
    le sillon de la politique de Jacques Cheminade se trouve tracé,les électrices et les électeurs qui lui ont apporté leur suffrage sont la base porteuse de cette révolution et résistance politique collective qu’il va falloir développer.
    toute ma confiance dans ce réveil pour perriniser l’humanité et les progrès

    • Le 24 avril 2012 à 22:53
      par poncet-montannge Monique

      Merci pour ce message,tt à fait d’accord,Cheminade,le plus interessant de cette campagne a été anihilé par la presse,calomnié et ridiculisé.quelle honte !

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2012 à 20:44
    par Eric

    "Recherchez la cause des causes" (Hippocrate).

    La cause des causes (tous les maux qui accablent la France) c’est bien sûr la Constitution comme ne cesse de le répéter depuis six ans Etienne Chouard. La France n’est pas une démocratie et les choses iront en empirant tant qu’elle ne sera pas une démocratie.

    "Les citoyens qui se nomment des représentants renoncent et doivent renoncer à faire eux-mêmes la loi ; ils n’ont pas de volonté particulière à imposer. S’ils dictaient des volontés, la France ne serait plus cet Etat représentatif ; ce serait un Etat démocratique. Le peuple, je le répète, dans un pays qui n’est pas une démocratie (et la France ne saurait l’être), le peuple ne peut parler, ne peut agir que par ses représentants."

    Emmanuel Joseph Sieyès, discours du 7 septembre 1789.

    Pendant la Révolution et jusque vers 1830, les politiciens avaient l’honnêteté de dire qu’ils méprisaient la démocratie. Puis ils se sont rendus compte que cette attitude finirait par leur porter grandement préjudice. Aussi ont-ils eu l’idée machiavélique d’appeler "démocratie" le gouvernement prétendument représentatif que nous subissons depuis plus de 200 ans. Le peuple s’est fait berner.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet