Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Cocorico ! Trichet prend position pour une dictature mondiale !

La rédaction
visites
2918

16 novembre 2010 (Nouvelle Solidarité) – A la tête du quatuor des collabos français de haut niveau (composé de Lamy à l’OMC, DSK au FMI et Noyer à la BRI), Jean-Claude Trichet ne cache plus sa volonté de ramener le monde à un règne féodal des puissances monétaristes. Le 13 novembre, dans une interview au Progrès, le gouverneur de la BCE a demandé la fin de l’ordre « westphalien », selon lequel le monde opère sur la base d’Etats-Nations souverains coopérant dans leur intérêt mutuel.

« Nous avons encore aujourd’hui une gouvernance bâtie sur les Etats souverains eux-mêmes, un monde « westphalien » et qui ne correspond pas aux besoins nouveaux de gouvernance d’une économie mondiale intégrée. Le grand défi de la période présente est d’accélérer le passage à une gouvernance mondiale qui soit à la mesure du monde nouveau que nous avons progressivement créé, particulièrement au cours des vingt dernières années après l’effondrement de l’empire soviétique et la conversion des grands pays émergents à l’économie de marché. »

Mais ne nous emportons pas contre ce pauvre Jean-Claude, qui après-tout, est sincère dans sa démarche : il sert de son mieux les intérêts en place. Rétablissons des deux côtés de l’Atlantique la séparation Glass-Steagall entre banque de dépôt et banque d’affaire pour mettre en faillite les spéculateurs, et les Trichet disparaîtront avec les actifs toxiques qu’ils ont couvés. La seule question est de le faire à temps, avant que la politique d’hyperinflation des banques centrales ne nous explose à la figure.


Réunion publique : Un coup de poing transatlantique contre l’oligarchie financière


Contactez-nous !