Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Colère populaire contre le Plan Paulson, l’US Army déployée sur le sol américain

La rédaction
visites
4844

2 octobre 2008 (Nouvelle Solidarité) – Alors que le Plan Paulson de renflouement des spéculateurs aux frais des contribuables a déclenché une véritable colère du peuple américain, une brigade de combat appartenant à la 3e division d’infanterie de l’US army vient d’être rapatriée d’Irak pour opérer directement sur le sol américain, sous le commandement du Northcom. C’est le quotidien de l’armée américaine Stars & Stripes du 30 septembre qui fait état de ce déploiement, effectif depuis hier et pour une durée de 12 mois. Officiellement, il s’agit d’une force de réserve fédérale pour répondre aux urgences et aux désastres, naturelles ou d’origine humaine, dont les actes terroristes.

« Ils peuvent être appelés pour gérer des troubles sociaux et faire du rétablissement de l’ordre », explique Stars & Stripes, ainsi que des situations de chaos pouvant être engendrées par des attaques chimiques, biologiques, radiologiques, nucléaire ou à la bombe. L’article décrit le Northcom comme « un commandement conjoint créé en 2002 pour commander et contrôler les efforts de défense intérieure et coordonner le soutien à la défense des autorités civiles ». En 2002, Lyndon LaRouche a déclaré qu’avec cette nouvelle structure créée dans la foulée des attentats du 11 septembre 2001, « on franchit le Rubicon » et « on se prépare à créer une dictature militaire à la César ».

Lors de sa conférence internet du 1er octobre 2008, Lyndon LaRouche à mis en garde contre « l’instinct de cette administration à utiliser la force contre le peuple » et que ce danger était bien réel car dans la situation actuelle, les intérêts internationaux qui sont derrière l’administration Bush veulent « briser toute résistance » à leurs politique et « faire passer en force les lois permettant le renflouement » de Wall Street et de leurs partenaires européens qui doivent bénéficier de ces plans.

Contactez-nous !