Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Combattre le monétarisme dominant

La rédaction
visites
1682
commentaire

14 juillet 2009 (Nouvelle Solidarité) – Il n’y a pas d’autre issue que de combattre et de vaincre le système monétariste qui nous domine en même temps qu’il s’effondre. Si Lyndon LaRouche reste pour l‘instant la seule voie qui s’élève pour engager les Etats-Unis vers un retour au système de banque nationale hamiltonienne conforme à la constitution américaine, un changement révolutionnaire qui ne manquerait pas de provoquer un véritable bouleversement mondial, quelques économistes honnêtes haussent néanmoins le ton.

Le 9 juillet devant la Commission des services financiers et la sous-commission des politiques monétaires intérieures de la Chambre des représentants américaine, l’économiste James Galbraith a vivement dénoncé la Fed. Il l’a d’abord accusée de vouloir faire redémarrer la titrisation des crédits hypothécaires par les banques d’affaires alors que ces crédits sont intrinsèquement pourris et valent moins que rien.

A ce sujet, l’économiste Robert Reich, ancien secrétaire au Travail de l’administration Clinton, dans un billet du 9 juillet intitulé « Quand est-ce que la reprise sera là ? Jamais » explique : « Tout ce que nous savons c’est que l’économie actuelle ne peut pas reprendre car elle ne peut pas revenir à sa situation d’avant le crash. Plutôt que de demander quand la reprise sera là, nous devrions poser la question quand et comment la nouvelle économie commencera. »

Dans son intervention au Congrès, James Galbraith s’est aussi prononcé sur l’inconstitutionnalité de la Réserve fédéral. Devant les membres des deux commissions citées précédemment, dont le républicain Ron Paul qui a recueilli 250 co-sponsors pour son projet de loi visant à lancer un audit public de la Réserve fédérale, Galbraith a rappelé que la Fed « n’est pas une autorité indépendante en matière de politique monétaire » mais qu’elle est une « création du Congrès », indépendante seulement de la branche exécutive. Il a ensuite exposé l’inconstitutionnalité certaine du Comité de politique monétaire de la Fed, le FOMC, dont les membres qui président chacun une des 12 circonscriptions de la Fed sont directement dépendants d’un directoire régional composé de banquiers privés, si bien que « l’intérêt des banques pourrait différer de l’intérêt public pour la stabilité du système ».

La tension stratégique et les développements financiers qui s’annoncent dans les prochains mois et semaines pourraient bien, et devront, accélérer la réaction de ces quelques cercles institutionnels qui semblent manifester la volonté de ne pas sombrer avec le système.

Voir le commentaire

  • l’ami du laissez-faire • 22/07/2009 - 07:38

    « système de banque nationale hamiltonienne conforme à la constitution américaine »

    Depuis quand la banque privée dotée d’un monopole créée par Hamilton (dont une bonne part des actionnaires étaient les parlementaires eux même) est-elle conforme à la constitution Américaine !

    Une telle institution, capable de décider de lever l’impôt d’inflation sans l’accord du parlement n’est nullement autorisé comme pouvoir législatif dans la constitution et donc absolument contraire à celle-ci.

    Elle devrait donc disparaitre ou au pire être sous "contrôle" strict du parlement.
    Vaste blague s’il en est, Greenspan n’ayant cessé d’accompagner la "politique" du dit parlement en matière de "droit à" des prêts pour tous solvable ou non.

    J’espère bien que Ron Paul pose la première pierre de ce qui signera la fin de la Fed.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide