Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Congrès américain : le Parti démocrate prépare l’offensive

La rédaction
visites
691

Contredisant le scepticisme largement répandu quant à la volonté et à la capacité du nouveau Congrès démocrate de s’attaquer résolument aux questions déterminantes pour la survie des Etats-Unis, le Democratic Caucus, qui regroupe tous les démocrates de la Chambre, prend des mesures énergiques pour répondre à la crise. Un aspect vital de ce processus est la présence constante au Capitole du Mouvement des jeunes larouchistes (LYM), dont la contribution à la victoire des démocrates le 7 novembre dernier est largement reconnue. Le LYM agit désormais comme un aiguillon pour les élus plus expérimentés et un point de référence pour les nouveaux arrivés qui lui demandent souvent conseil.

Au cours d’une réunion tenue le 10 janvier, peu avant l’annonce par le président Bush de l’envoi d’un renfort de 20 000 hommes en Irak, le Democratic Caucus s’est engagé à regarder la réalité en face et à s’opposer à la stratégie du Président. Pour preuve de leur sérieux, la nouvelle présidente de la Chambre, Nancy Pelosi, a confié à John Murtha, un ancien combattant qui milite depuis longtemps pour le retrait militaire de l’Irak, la mission de bloquer les fonds nécessaires à toute escalade. En tant que président de la sous-commission des Crédits pour la défense, Murtha est bien placé pour diriger cet effort.

Par ailleurs, des réunions sont organisées entre divers « sous-caucus » démocrates, dont le groupe « Hors d’Irak » dirigé par Maxime Waters, qui regroupe quelque 70 députés, et le Progressive Caucus. L’ancien sénateur et candidat présidentiel démocrate, George McGovern, qui s’oppose à la politique de guerre du gouvernement Bush-Cheney, a pris la parole cette semaine devant le Progressive Caucus et le National Press Club.

Contactez-nous !