Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Contestation sociale : lire la réalité dans le marc d’actualité

La rédaction
visites
1587

28 octobre 2010 (Nouvelle Solidarité) – Pendant que tout le monde s’empresse d’enterrer la vague de protestation populaire contre la réforme des retraites, personne ne semble avoir compris les motifs réels du peuple. Pour ceux qui n’ont pas encore saisi la dimension réelle de ce qui se passe, il suffit d’aller fouiller un peu dans les détritus d’actualités qu’on nous sert chaque jour.

Mardi, la publication des chiffres du chômage est venu rappeler la réalité : 3,999 millions de français de métropole et 249 900 des DOM sont inscrits à Pôle emploi, une hausse de 30 000 personnes en septembre. Le chômage des seniors poursuit sa hausse, frappant plus de 700 000 personnes, et le chômage de longue durée approche la barre du 1,5 million. Rappelons que 80% des inscrits à Pôle emploi recherchent un CDI à temps plein, c’est à dire un vrai travail qui permette d’envisager à nouveau l’avenir.

Le même jour, on apprenait que le prix de l’électricité va encore augmenter de 3%, après une hausse identique en août dernier, démontrant une fois de plus comment la désorganisation totale de la vie économique due à la financiarisation rend la vie difficile aux ménages.

Ces questions ne pourront être résolues sans une approche globale de rupture avec l’ordre financier et monétaire international.


Cheminade 2012 : le Projet


Contactez-nous !