Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

« Coup de balai » à la Maison Blanche

La rédaction
visites
905
commentaire

Le 16 octobre, Lyndon LaRouche a commenté la bataille politique qui se livre actuellement aux Etats-Unis : « L’objectif immédiat est de se débarrasser de Cheney. Si on y parvient, le plus gros problème, au niveau de l’exécutif, aura été jugulé. (...) La dynamique est lancée pour faire le ménage dans l’appareil de Cheney, la machine de Karl Rove, etc., à la Maison Blanche. Ce processus est compliqué, car pour le mener à bien sans avoir à passer par la formalité de la destitution, il faut négocier. Et ce processus doit être bipartisan. (...) L’un des aspects déterminants consiste à émanciper la Chambre des représentants de l’emprise de [Tom] DeLay. (...) Au cours de cette année, le Sénat a fait un bon travail pour résoudre les problèmes et les menaces les plus graves. Nous y avons vu se développer un bon élan bipartisan. » Par contre, souligne LaRouche, « Nous en sommes arrivés au point où l’industrie américaine est en train de se désintégrer, de même que le système des retraites et le secteur des compagnies aériennes. Nous avons gaspillé tous ces mois au cours desquels il aurait été possible de prendre des mesures pour éviter d’en arriver là. Il est donc clair que les institutions du gouvernement fédéral ne sont pas encore en mesure de fonctionner sans l’apport des initiatives que je leur fournis ».

Lors de sa conférence Internet du 12 octobre, on demanda à LaRouche ce qu’il pensait de la situation post-électorale en Allemagne et, plus généralement, de la situation en Europe. « En Allemagne, rien n’est décidé. Il reste encore plusieurs semaines pour décider de ce qui va se passer. Il pourrait y avoir un nouveau processus. (...) Dans tous les cas, [la situation politique en Allemagne] dépendra de ce qui arrive aux Etats-Unis. (...) Si vous interrogez des personnalités dans les cercles politiques allemands sur ce qui se passe à Washington, surtout aujourd’hui, elles se montreront particulièrement nerveuses. (...) Si Cheney apparaît de plus en plus sur le départ, alors les néo-conservateurs autour de Merkel et de Blair se trouveront en difficulté en Europe. Il existe des forces [en Grande-Bretagne] dans le Parti travailliste, ainsi que dans le Parti conservateur, qui ont Blair en ligne de mire. Et si l’occasion se présente de l’écarter, elles se débarrasseront de lui, ainsi que de sa politique. Car elles considèrent sa politique et celles de Cheney comme un danger. »

Contactez-nous !

Don rapide