Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Crash Gordon en Amérique

La rédaction
visites
1391

11 novembre 2008 (Nouvelle Solidarité) - Lors de son discours au Lord Mayor’s Banquet de Londres, visant à faire de lui le « Chancelier mondial de l’Echiquier », Gordon Brown a affirmé la volonté britannique de combattre le protectionnisme. « Brown est la réplique exacte d’un organe de l’anatomie humaine que je ne mentionnerais pas devant des enfants », a immédiatement répliqué Lyndon LaRouche. Cette déclaration du Premier ministre britannique arrive à quelques jours de la réunion du G20 à Washington où les britanniques cherchent à empêcher toute initiative remettant en cause l’oligarchie financière.

Déclarant mener la guerre contre le « protectionnisme », Gordon Brown a appelé les Etats-Unis, et particulièrement Obama, à rejeter « le protectionnisme du chacun pour soi qui a transformé les crises passées en récessions ». Nous avons besoin d’une « véritable société globale » basée sur « l’internationalisme et non le protectionnisme ». Le Times de Londres a indiqué qu’avec ce discours, Brown veut devenir le « Chancelier mondial de l’échiquier » puisque « la Grande-Bretagne est au avant poste du renflouement des banques ».

Ce renflouement sans fond du système spéculatif ne peut que nous emmener vers l’abîme et à ce titre, Gordon Brown devrait être surnommé « Crash Gordon ». La suractivité de Brown avant sa participation au sommet du G20 le 15 novembre n’a qu’un but : assurer qu’aucun changement n’en émerge.

Contactez-nous !