Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité

Croissance du mouvement des jeunes larouchistes en Europe

La rédaction
visites
646
commentaire

Du 27 juin au 2 juillet 2004, plus d’une centaine de jeunes ont participé au séminaire d’été du LYM (mouvement des jeunes larouchistes) près de Coblence, en Allemagne. Ce mouvement, qui représente un phénomène unique en Europe et dans le paysage politique mondial, est le résultat des efforts de Lyndon LaRouche pour bâtir une force politique capable de renverser les paradigmes culturels dominants, cause de la décadence et de l’effondrement de nos sociétés occidentales.

A la différence d’autres mouvements de jeunes de l’histoire récente, le LYM se définit avant tout par son engagement à la recherche de la vérité, en science comme en politique. Il refuse le sort de génération « no future » auquel veut le condamner la contre-culture « drogue-rock-sexe » de la génération du baby boom. Dans un sens, on peut le comparer au « mouvement de jeunesse » créé par les dirigeants de la Révolution américaine qui, eux-mêmes, portaient en avant le flambeau de la révolution classique lancée en Europe par les réseaux de Leibniz et de Jean-Sébastien Bach.

Durant six jours, les participants ont pu dialoguer avec Lyndon LaRouche par téléphone, depuis les Etats-Unis, et ont participé à des présentations données par Helga Zepp-LaRouche, Jonathan Tennenbaum, Jacques Cheminade et Odile Mojon, de Solidarité et Progrès, et Anno Hellenbroich, du Mouvement allemand des droits civiques/Solidarité. Les thèmes abordés allaient de la politique stratégique à la science, en passant par l’histoire et la culture. Le tout était accompagné d’un intense travail choral sur Bach, avec l’aide inestimable du maestro Jose Briano, du Mexique. Une bonne partie du temps fut consacrée à des groupes de travail - baptisés « Brigades Monge » - afin de travailler en profondeur les sujets abordés dans les présentations. Le séminaire s’est conclu avec une discussion de la stratégie à suivre pour la prochaine campagne électorale en Saxe.

Contactez-nous !

Don rapide