Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Cyber-dépendances, la France dans les pas de la Corée du Sud ?

La rédaction
visites
1073

29 novembre 2007 (Nouvelle Solidarité) - Dans un pays où 90 % des foyers ont une connection haut-débit, le cyberespace
est devenu le centre de gravitation social de la jeunesse. 30 % des
moins de 18 ans sont victimes de cyber-dépendance, soit 2,4 millions
d’adolescents. Particulièrement mis en cause, les jeux vidéo en réseau, sur
lesquels certains jeunes passent jusqu’à 20 heures par jour.
Après avoir massivement investi dans l’industrie du logiciel, le gouvernement
doit désormais ouvrir des camps de réhabilitation pour que les
jeunes puissent se déconnecter du monde virtuel et rebâtir des connections
avec le monde réel.

En France, psychiatres et docteurs estiment à 300 000 le nombre de
cyber-dépendants, essentiellement des jeunes de moins de 25 ans, pour
qui se connecter à des mondes virtuels a le même effet sur le cerveau que
la consommation de drogue. Les Massive Multiplayer Online Role Playing
Game et autres cyber-dépendances ont déjà entraîné de nombreuses hospitalisations
forcées et, selon le docteur William Lowenstein, « je l’espère,
à notre connaissance, moins d’une dizaine de morts par an ».

Voir notre dossier : MySpace, Facebook, jeux vidéo :
un camp de concentration mental sans larmes

Contactez-nous !