www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité

D-day : la reine « furieuse » ne débarquera pas en Normandie

La rédaction
2068 visites | 7 commentaires

30 mai 2009 (Nouvelle Solidarité) — « Ni la reine ni aucun membre de la famille royale ne participera aux commémorations du Jour-J le 6 juin, puisque nous n’avons reçu d’invitation officielle pour aucun des événements », affirme une triste déclaration diffusée jeudi par BP (Buckingham Palace).

D’après le tabloïd britannique Daily Mail de mercredi, la reine était « furieuse » et « frustrée » de ne pas avoir reçu de carton d’invitation aux cérémonies du 65e anniversaire du débarquement allié sur les plages de Normandie le 6 juin.

Pourtant, l’ambassadeur Britannique à Paris Peter Westmacott avait affirmé mardi au micro de RTL qu’Elizabeth II n’avait « jamais exprimé le moindre sentiment de colère ou de frustration ». Toutefois, a-t-il précisé, « il n’appartient pas à la France de désigner la représentation britannique ».

Les célébrations sont avant tout une rencontre entre les présidents américains et français, organisées dans le cadre de l’amitié franco-américaine. Le premier ministre britannique Gordon Brown sera néanmoins présent.

En France, les ténors de l’opposition, par anti-Sarkozisme de principe, ont immédiatement chanté les éloges de la Reine.

« A la veille d’élections européennes, une telle désinvolture est à la fois coupable et peu élégante de la part d’un pays comme la France », a dénoncé le porte-parole du PS Benoît Hamon.

François Bayrou, s’est dit vendredi à Nîmes, où il défendait les couleurs de son parti pour les européennes, « extrêmement choqué par la décision qu’a prise Nicolas Sarkozy de ne pas inviter la reine d’Angleterre aux cérémonies du débarquement du 6 juin ».

Plantu, dans son dessin paru dans Le Monde, se montre bien plus drôle. Il a dessiné Obama et Sarkozy roulant en voiture sur les plages de Normandie. La voiture passe devant un arbre à laquelle est attachée une reine peu ragoûtante. Sarkozy, au volant de la voiture, jette un regard derrière lui et s’exclame : « Merde, on a oublié la vieille ! »

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 

Voir les 7 commentaires

Vos commentaires

  • Le 4 juin 2009 à 12:51
    par dra

    Rappel : le 6 juin est le premier jour du débarquement lequel a duré plusieurs mois.
    La 2°DB (qui a libéré Paris ) a débarqué début août.

    Les commémorations pourraient donc durer plus longtemps donc !
    Or, il se trouve que cette année cette commémoration se passe un jour avant le vote aux élections européennes !
    Y-aurait-il un lien ? Sarkozy veut-il se montrer à la TV et occuper les médias ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2009 à 22:28
    par Gilles

    Ça me fait bien rigoler : La Reine n’est pas invitée...

    En tant que Québécois, ça ne me fait pas pleurer de savoir que la reine d’Angleterre n’est pas invitée à cette célébration.

    Par contre, quelqu’un faisait remarquer qu’Élisabeth ( que nous appelons coquinement Babeth ici) est la dernière vivante des personnages publics ayant été présents à la fin de ce conflit.

    Je suis néanmoins d’avis que ça semble en effet être un manque d’élégance de la part de la France.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2009 à 21:20
    par powel

    Et on remet une couche de fiel anti-anglais. Cette haine me fait penser à un certain Dieudonné, qui au nom d’antisionisme, laisse tranparaître un antisémitisme radical. Vous utlisez ces mêmes outils, haine et difammation. J’ai constaté que vous rafolliez des caricatures ; dans les années 30, ce genre de propagande était très à la mode pour dénigrer tout un peuple, on rigolait bien dans les années 30...

    • Le 1er juin 2009 à 23:48
      par BCB

      Cher powel, vous-même avez l’air d’adhérer à ce principe, vu que vous faîtes un raccourcit diffamatoire dans ce poste. Même si je n’adhère pas forcément à cet article, la question de l’Empire britannique est à poser.

    • Le 2 juin 2009 à 16:42
      par B.Chalifoux

      Puisque vous abordez le sujet des années trente, et que nous traitons ici de la royauté britannique, vous verrez qu’il n’est pas nécessaire de "caricaturer tout un peuple" pour comprendre ce que représente la monarchie britannique. N’oubliez pas que Edward VIII était un sympathisant nazi, et que le prince Phillip ne rêve que de se "réincarner en virus mortel pour aider à réduire la population humaine sur la planète".

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2009 à 13:37
    par BLL

    Tiens les démocrates qui vomissent sur ceux qui sont venus les réinstaller en France en 1944... dont un certain De Gaulle...

    Incohérence...

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2009 à 18:41
    par Senec

    Que les anglais s’occupent du tiers monde qu’ils ont organisé sur leur île et nous laissent tranquille.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet