Solidarité & progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race.

AccueilActualité
Brèves

Décarbonisation de l’économie/Nucléaire : « L’Allemagne glisse la tête la première dans l’éco-dictature »

La rédaction
visites
1011
commentaires

30 mai 2011 (Nouvelle Solidarité) – La mobilisation du Büso, notre parti frère en Allemagne, pour dénoncer les menées anti-population du Conseil scientifique du gouvernement pour une transformation globale (WBGU), a provoqué un sursaut de conscience outre-Rhin face au retour de inacceptable. Rappelons que le WBGU est dirigé par le professeur Hans-Joachim Schellnhuber de l’Institut de Potsdam, qui comme l’a montré Helga Zepp-LaRouche dans son appel, est un agent patenté de la City de Londres et de la couronne britannique.

C’est sous le titre « L’Allemagne glisse la tête la première dans l’éco-dictature » que Fritz Vahrenholt, directeur de la branche Energies renouvelables de RWE Innogy, est passé à l’offensive dans une tribune publiée par le quotidien Die Welt du 27 mai [[Dans la version internet de Die Welt, le titre a été changé en "L’Allemagne glisse la tête la première dans l’éco-dictature concernant les plans du WBGU pour une « Grande Transformation ». Vahrenholt, ancien ministre socialiste de l’Environnement de la région de Hambourg, met en garde : « Est-il juste de faire subir au monde entier, que ce soit le Nord ou le Sud, une ’Grande Transformation’ sans énergie atomique ni carbone ? Avertissement face à cette pensée antidémocratique et jacobine. »

Le rapport du WBGU rendu public en avril, exige une « décarbonisation », c’est-à-dire la sortie complète, simultanée et rapide de l’énergie atomique et fossile (charbon, gaz et pétrole). Ceci, comme le souligne Vahrenholt, ne serait rien d’autre qu’une politique de « désindustrialisation ».

Vahrenholt souligne clairement que les objectifs du WBGU « ne peuvent être atteints par la voie démocratique » , car « pourquoi les hommes devraient, dans le monde entier et volontairement, renoncer à leurs exigences de bien-être matériel et de sécurité ? Il s’ensuit que le WBGU pose ouvertement la question que la décarbonisation de la société ne peut se faire qu’en réduisant la démocratie – au niveau national et international. Au niveau international, le WBGU exige un ’Conseil de sécurité mondial’ du développement durable. La ’Chambre du futur’ proposée pour l’Allemagne sera explicitement antidémocratique et limiterait les attributions du Parlement. »

« Le prix à payer pour réaliser l’utopie jacobino-climatique du WBGU est trop élevé. Les institutions démocratiques, la liberté de vie et le droit au bien-être matériel ne peuvent être sacrifiés sur cet autel. » Ceux qui ne partagent pas les « conceptions de durabilité » du WBGU, qui doivent par ailleurs être élevées au rang d’objectif d’Etat, seraient vite relégués « en dehors du nouvel ordre écologique d’Etat » - « c’est-à-dire tous ceux qui sont pour l’actuelle société industrielle. » La « participation de la société civile » promise par le WBGU ne vaudrait alors que pour ceux qui souscrivent également à la « protection climatique » érigée en objectif d’Etat.

Surtout, l’auteur souligne à nouveau de manière très explicite qu’il n’existe aucun fondement scientifique pour mener cette politique : « Les signes se multiplient contre la justification utilisée pour la ’Grande Transformation’, du fait que le réchauffement climatique s’est arrêté depuis 12 ans et que les voix scientifiques (en dehors du WBGU et de l’Institut de Potsdam) se multiplient pour dire que nous sommes à l’aube d’une longue phase de refroidissement... »

Pour l’heure, la faction malthusienne a remporté une victoire puisque le gouvernement Merkel a annoncé ce matin que les huit réacteurs à l’arrêt depuis Fukushima ne seront pas redémarrés et que la production électronucléaire sera entièrement stoppée d’ici 2022. Pourtant, le Bureau d’évaluation des choix technologiques (TAB) a clairement mis en garde dans un rapport remis la semaine dernière au Parlement allemand, que la sortie du nucléaire provoquerait « un effondrement général de la société » pas plus tard que l’hiver prochain, lorsque le parc électronucléaire français ne sera plus en mesure de répondre à la fois aux demandes hivernales française et allemande : « La sécurité publique ne pourrait plus être assurée et l’Etat ne pourrait plus assurer ses devoirs inscrits dans la Loi fondamentale : de protéger la vie et l’intégrité des citoyens. »

Voir les 8 commentaires

  • petite souris • 30/05/2011 - 19:55

    Je crains, qu’aveuglés par la peur mêlée au sentiment de toute puissance du pouvoir au service de la City, les "verts" allemands conduisent leur peuple vers une vie de plus en plus difficile....

    2022 !!! c’est à dire demain !!!!

    Le Bureau d’évaluation des choix technologiques (TAB) a clairement mis en garde dans un rapport remis la semaine dernière au Parlement allemand, que la sortie du nucléaire provoquerait « un effondrement général de la société » pas plus tard que l’hiver prochain, lorsque le parc électronucléaire français ne sera plus en mesure de répondre à la fois aux demandes hivernales française et allemande
    Ce qui est très étonnant c’est que le parlement n’ait pas été consulté (ou alors je n’ai pas bien compris ) !!!

    Les "écolos" français de tous poils vont faire de ce sujet un enjeu électoral...
    .... j’espère donc que Jacques Cheminade sera invité par les médias pour parler enfin de sa politique à ce sujet ce qui fera bien évidemment réfléchir les électeurs ....

    • choucroutman • 01/06/2011 - 11:56

      Oui oui oui... Et les gens périront écrasés dans les trains lorsqu’ils circuleront à plus de trente kilomères à l’heure...

      Oui oui oui, la terre est plate et si vous allez au bout vous tombez !!!

      ce n’est pas en inventant une dictature verte que vous ferez avancer le monde vers le seul modèle durable : moins de consommation, moins d’industrie, moins d’armements !

      ah, vous vous taisez sur les armes ? tiens tiens tiens...

    • Ferdinand Cantwell • 01/06/2011 - 23:45

      "ah, vous vous taisez sur les armes ? tiens tiens tiens..."

      Cette pique à l’adresse de le l’initiateur de l’IDS ne manque pas d’ironie :)

      http://www.solidariteetprogres.org/Histoire-de-l-Initiative-de-defense-strategique-de-LaRouche_06563

    • enoch • 02/06/2011 - 08:10

      Et si le choix allemand n’était pas issu d’une pseudo dictature verte mais plutôt un véritable engagement économico-industrielle d’avenir.
      15 jours avant Angela Merkel le groupe Siemens annonçait sa sortie de tout engagement sur le nucléaire. Rappelons également que ce groupe possède la technologie Maglev que par ailleurs vous mettez en avant à juste titre, mais il faut savoir que Siemens détient également la technologie Maglev wind turbine, qui d’ici deux leurs permettra de produire des éoliennes dont la puissance est équivalent à un réacteur nucléaire, avec les problèmes de gestions en moins.
      L’Allemagne, que tout le monde présente comme le bon élève économique et industriel serait donc du jour au lendemain devenue complète folle sans aucune réflexion sur son avenir. cela ne tien pas une minute ! L’avenir est à la recherche technologique et le nucléaire est loin d’être le seul process existant. Il ne faut pas s’endormir sur une technologie nucléaire unique comme vous le prônez car vos propos frisent le doctrinaire tout comme les écologistes que vous combattez ; sur ce point vous êtes à égalité.
      D’autre part je rappelle juste que la balance d’échange électrique entre la France et l’Allemagne est là aussi également en faveur de l’Allemagne, allez chercher pourquoi

    • choucroutman • 04/06/2011 - 19:33

      Oui l’ironie est telle qu’elle permet de mélanger une opposition à l’IDS à une vraie prise de position contre la militarisation congenitale du nucléaire...

    Répondre à ce message

  • Robert Ewrard • 31/05/2011 - 15:07

    Avec l’atome le monde fut créé,par l’atome il sera détruit.

    Répondre à ce message

  • Jean-Claude Luttmann • 31/05/2011 - 14:39

    A force de voir parler ici d’éco-dictature et d’y voir chanté les vertus du nucléaire, on a comme l’impression que certains sur ce site ont un sérieux problème , une sorte d’idée fixe dont on se demande à quoi elle peut être due. Voir un psy ?

    Bref, de quoi décrédibiliser l’ensemble du site. On verra bien en 2012 ce qu’en pensent les électeurs.

    Répondre à ce message

  • mohari deliami • 31/05/2011 - 11:56

    Alors qu’un empire trépasse, d’autres tentent de se réveiller. Après les pirates des mers voici les brigands des terres. Vouant grande foi à leur couronne comme si, sans cette représentation magistrale ils ne pouvaient pas sentir battre leur cœur. Mais n’ont-il pas justement, oublié qu’ils avaient un cœur ? Car à les voir repartir en guerre, les uns se FMInisant, les autres jouant la revanche des Habsbourg ou le dernier taxi pour Tobrouk, ces grands saigneurs négligent l’organe vital qui est en eux. Ainsi cette néo-dictature au lieu de renflouer en eau le lac Tchad, a choisi de le remplir de vagues humaines :
    http://voyageforum.com/forum/tchad_crise_humanitaire_faya_D4299268. Dominions et duchés ripailleront tantôt sur des bûchers d’indignés. Plus dure que la pierre, sera alors devenue leur rancœur. C’est pour ne pas voir ce monstre à plusieurs têtes venir sonner le glas des peuples qu’au fond de nous, ces cœurs que nous avons bien vivants, doivent ouvrir la boite de pandore, en extirper l’espoir, le transformer en infini bonté par les projets les plus doués et le partager. Que les idées viennent, fortes pour s’imposer naturellement durant des lustres. En ouvrant vite les comptes de la finance, TRANSFORMONS l’espoir qu’il y a à récupérer nos fonds pour les dédier à nos développements. La solution pour y arriver ? Une force vitale qui fait osciller les cœurs : le murmure .. « ami entends tu … »

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 26 juillet le monde
en devenir

Don rapide