Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
RIA Novosti

Déclaration de Poutine sur le FCE : une mise en garde adressée aux Etats-Unis, à l’UE et à l’OTAN (expert russe)

La rédaction
visites
727

Les déclarations sur un éventuel moratoire sur la participation de la Russie au Traité sur les forces conventionnelles en Europe (FCE) sont une mise en garde faite aux Etats-Unis, à l’UE et à l’OTAN, estime Nadejda Arbatova, directrice des programmes scientifiques du comité "La Russie dans une Europe unie" (Russie).

(MOSCOU, 27 avril - RIA Novosti) Les déclarations sur un éventuel moratoire sur la participation de la Russie au Traité sur les forces conventionnelles en Europe (FCE) sont une mise en garde faite aux Etats-Unis, à l’UE et à l’OTAN, estime Nadejda Arbatova, directrice des programmes scientifiques du comité "La Russie dans une Europe unie" (Russie).

"Nous refusons dorénavant d’accepter une situation où l’on fait fi des préoccupations de la Russie, où les Etats-Unis adoptent une attitude très méprisante envers les principaux traités internationaux de non prolifération des armements, et je pense que l’OTAN doit réfléchir très sérieusement sur la manière dont seront bâtis nos rapports à l’avenir", a indiqué l’expert dans un entretien à RIA Novosti.

Présentant jeudi son message annuel à l’Assemblée fédérale russe (parlement du pays) le président Vladimir Poutine a proposé de proclamer un moratoire sur la participation de la Russie au Traité sur les forces conventionnelles en Europe tant que tous les pays de l’OTAN ne l’auront pas ratifié et mis en application. Le président russe a proposé d’examiner ce problème dans le cadre du Conseil Russie-OTAN, annonçant la possibilité d’un retrait de la Russie du FCE en cas d’absence de progrès aux négociations.

Une source interne au Kremlin a indiqué à RIA Novosti que les partenaires de la Russie au sein du traité devaient se déterminer sur le sort du FCE avant la fin de l’année.

Selon l’expert, l’avis de la Russie sur des questions telles que la non prolifération des armes nucléaires et la lutte contre le terrorisme est très important.

"Mais, et c’est là l’essentiel, la Russie veut changer le modèle des rapports qui s’est créé dans les années 1990, dans la période eltsinienne, où la coopération avec la Russie était fondée sur ses concessions unilatérales", a poursuivi Nadejda Arbatova.

Notant que la déclaration de Poutine sur un éventuel moratoire sur la participation de la Russie au FCE était "largement prévisible", l’expert l’a présentée comme "une mesure concrète, une mise en garde précise adressée à nos partenaires occidentaux".

Contactez-nous !