Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 11 décembre - Miracle économique chinois : l’importance de la séparation stricte des banques Lire Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire
Accueil Actualité
Brèves

Déjà 1300 milliards de perdu, certaines banques pourraient y rester

La rédaction
visites
1915
commentaire

8 septembre 2007 (LPAC) - Lors de la rencontre internationale d’Ambrosetti à Cernobbio en Italie, des économistes et des banquiers du monde entier ont débattu du degré de désintégration qu’a atteint le système financier international, et des banques qui annonceront leur faillite en premier. C’est ce que rapporte le quotidien italien le Corriere della Sera du 8 septembre.

D’après Kenneth Rogoff, ancien chef économiste du FMI, 1300 milliards de dollars se sont déjà évaporés. Il a dit qu’au moins une des plus grandes banques allait y rester, avant de rajouter que l’agence de notation Moody’s pourrait aussi faire faillite : « Ils font 45 % de leurs profits avec les notations des actifs à risques ». Cependant personne ne sait vraiment où se situent les plus grosses pertes : « Même les banques ne le savent pas », a dit Alessandro Mitrovich, de la Royal Bank of Scotland. « Même si nous nous réunissions tous, nous ne pourrions avoir un aperçu de la situation. »

Contactez-nous !

Don rapide