Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Denver : Hillary Clinton pourrait être « la surprise »

La rédaction
visites
1295
commentaire

12 août 2008 (Nouvelle Solidarité) – Le quotidien américain The New York Sun vient de publier un article intitulé Hillary’s surprise affirmant qu’Hillary Clinton pourrait emporter l’investiture démocrate lors de la Convention démocrate qui s’ouvre à Denver le 26 août.

Après tout, remarque le journal, avec presque 18 millions d’électeurs, elle dispose d’un large soutien dans la population. Elle a gagné dans la plupart des Etats dont les démocrates ont besoin en novembre : la Pennsylvanie, l’Ohio, la Californie, New York, le New Jersey et la Floride. Elle a même gagné au Massachusetts en dépit du fait que les sénateurs de l’Etat, Ted Kennedy et John Kerry, avaient appelé à voter pour Obama.

Ensuite, les « super-délégués » peuvent changer leur vote si ils le pensent utile, par exemple si Obama leur paraît trop faible ou si il commet une gaffe conséquente.

En ce qui concerne le timing, le quotidien rappelle le fait que bien que John Kerry et Michael Dukakis disposaient d’avances considérables dans les sondages sur leur adversaire républicain, ils ont fini par perdre les élections présidentielles. Déjà aujourd’hui l’avance d’Obama a disparu dans plusieurs Etats ou s’amenuise d’une façon inquiétante face à un candidat républicain par ailleurs peu reluisant : John McCain.

Et il reste plusieurs mois avant le scrutin. Il y a donc de quoi s’inquiéter pour le camp démocrate.

Enfin, si le discours d’Hillary Clinton était accueilli favorablement, lors de sa prise de parole le deuxième jour de la Convention, tout serait de nouveau possible.

Pour creuser le sujet : focus

Contactez-nous !

Don rapide