Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Derrière le film « Home » de Yann Arthus-Bertrand : Al Gore et la famille royale britannique !

La rédaction
visites
5964
commentaires

4 juin 2009 (Nouvelle Solidarité) – La journée mondiale de l’environnement du 5 juin commencera une fois de plus en jetant l’anathème sur ces méchants humains qui se reproduisent trop vite et ne cessent de polluer. Au centre d’une vaste orgie de lavage de cerveau, le nouveau film de l’ancien acteur français devenu militant écologiste et photographe Yann Arthus-Bertrand bien connu pour ses livres et émissions La Terre vu du ciel. Le film, distribué par Luc Besson, sortira demain simultanément dans 127 pays et sera présenté gratuitement dans de nombreux cinémas, théâtres, à la télévision, sur DVD et sur internet.

Le coût de toute cette propagande ? 10 millions d’euros apportés pour l’essentiel par l’industrie du luxe Pinault Printemps la Redoute (PPR) présidée par François Henri Pinault. D’après le quotidien britannique The Telegraph, le film a également bénéficié des largesses du Prince Charles via son Rainforest Project, une association environnementale créée par le Prince de Galles. Le créateur de mode Alexander McQueen et la fille du Beatle Stella McCartney ont également mis la main au portefeuille.

Commençant avec des gros plans sur des paysages merveilleux, le film amène habilement le spectateur sur des vues aériennes d’usines polluantes, d’aéroports et de plateformes pétrolières.

Le synopsis du film annonce qu’en « 200000 ans d’existence, l’homme a rompu un équilibre fait de près de 4 milliards d’années d’évolution de la Terre. Le prix à payer est lourd, mais il est trop tard pour être pessimiste : il reste à peine dix ans à l’humanité pour inverser la tendance, prendre conscience de son exploitation démesurée des richesses de la Terre, et changer son mode de consommation. »

Le récit qui accompagne le film a été édité par deux malthusiens de choc : l’ancien vice-président américain Al Gore et Lester Brown du Worldwatch Institute. Il est évident qu’ils ont tout fait pour ne pas parler de ce qui pourrait réellement sauver l’homme et son environnement : l’énergie nucléaire de quatrième génération et la fusion thermonucléaire.

Yann Arthus Bertrand est d’ailleurs violemment attaqué par le réseau Sortir du nucléaire pour sa position pragmatique en faveur du nucléaire. Le photographe avoue que « Dans le film, je n’ai pas réussi à parler du nucléaire, je voulais le faire, mais c’était très, très compliqué. Sur cette question, je ne sais pas quoi penser. Je pense qu’il y aura des accidents nucléaires, oui, c’est vrai, je l’ai dit et je le pense, mais cela ne veut pas dire que je suis spécialement pour le nucléaire, c’est juste que je ne vois pas comment on va remplacer toutes les centrales qui fonctionnent en France. »

A lire : Rebond de l’écrivain Iegor Gran dans Libération : "Home" ou l’opportunisme vu du ciel

Voir les 23 commentaires

  • plusieurs • 05/06/2009 - 16:10

    A propos de l’énergie nucléaire française de 4ème génération que vous défendez.

    je crains que S&P n’ait pas d’ autre alternative, populairement parlant, que de "fusionner" avec le nucléaire du même nom et d’ enfourcher cette glorieuse monture.

    En effet, le peuple français n’ a pas oublier, et n’ oubliera pas de sitôt, les retombés du nuage désobéissant de Tchernobyle puisqu’ il le vit et le vivra encore dans sa chair et dans son coeur.

    De plus, la France étant déjà le ou l’ un des pays le plus nucléarisé au monde (exclusivement en nucléaire fissile) il est grand temps de révolutionner la technique qui nous rend si vulnérable aux "attentats terroristes" sous faux drappeaux.

    C’ est une simple question de sécurité du territoire et d’ une gestion réaliste de déchets devenus trop encombrants et polluants et dont le retraitement absolu peut-être assuré lui, justement, par le vrai nucléaire révolutionnaire : celui à "fusion Z".

    Répondre à ce message

  • Bertrand Buisson • 10/06/2009 - 21:12

    Ce film est dangereux car il joue sur le lent épuisement de nos facultés mentales face à l’envoutement des images (qui sont très belles c’est vrai). Le raisonnement est en fait très simpliste et peu rigoureux mais il est tellement étalé et mis en vue que l’on finit par se faire prendre.

    Pour donner un exemple du "simplisme" :
    on nous dit qu’avec les énergie fossiles l’homme à économisé le travail physique et à multiplié ses capacités, et c’est vrai. Mais on ne mentionne même pas comment l’homme a fait de ces matériaux des ressources ! On efface la particularité humaine pour mieux nous mélanger au règne animal.

    Hors si nous n’avons rien de particulier par rapport aux animaux, rien de "sacré", alors pourquoi avoir des constitutions qui garantissent notre droit à la vie et à la dignité ? Pourquoi se battre pour le progrès des conditions de vie humaines ? Pourquoi se battre pour la postérité ?

    Cet écologisme là véhicule le même pessimisme sur l’homme que ce système financier, et conduit aux mêmes conséquences terrifiantes.

    PS : la pub pour Gucci et la Fnac d’entré de jeu m’a bien fait marrer ! Vive la société bobo !

    Répondre à ce message

  • aldabra • 10/06/2009 - 15:05

    "Le film a également bénéficié des largesses du Prince Charles via son Rainforest Project, une association environnementale créée par le Prince de Galles. Le créateur de mode Alexander McQueen et la fille du Beatle Stella McCartney ont également mis la main au portefeuille.", dit le post d’Alterinfo.
    Il n’en est rien.
    L’article du Telegraph dit que le film Home a été soutenu (supported) par l’association créée par le Prince Charles. To support en anglais ne veut pas dire financer mais soutenir. L’article dit bien que le groupe PPR a financé (funded) le film. Et c’est ainsi que se propage sur le NET des informations fausses. Pour information, outre PPR qui a donné 10 millions d’euros, s’ajoutent France 2 (qui a diffusé le documentaire) et la Fondation du Qatar (qui a payé la version en arabe et sa diffusion dans le monde arabe). Le budget total est donc d’environ 12 millions d’euros. Stella McCartney et Alexander McQueen sont deux marques qui appartiennent au groupe PPR, leur maison-mère. Les individus Stella McCartney et Alexander McQueen n’ont rien versé.
    Pourquoi Yann Arthus-Bertrand a cherché et trouvé un mécène : pour que le film soit gratuit (pas de producteur à rembourser avec des recettes commerciales). Pourquoi : parce que dans notre société marchande, l’argent est une discrimination injuste.

    Les preuves :
    http://www.telegraph.co.uk/earth/earthnews/5423838/Earth-from-Above-film-shows-damage-to-the-planet.html

    Répondre à ce message

  • pierre • 05/06/2009 - 12:29

    A répéter dix fois sans se tromper :
    Pinault cuit, Pinault cru ...

    • dinolesboules • 06/06/2009 - 12:27

      tous ces bobos qui parlent de sauver la planète sont des malthusiens génocidaire avançant masqués !!!!

      jamais vous n’entendrez ces gens parler de "sauver des vie humaines", cela leur importe peu, ils suivent un plan , celui d’installer quelque chose dont vous n’avez même pas idée au plan mondial...

      cet escroc d’al-gore et son faux prix nobel de l’escroquerie du réchauffement planétaire du à l’homme est derrière tout ceci, leur but 1er était d’imposer un impot mondialiste sur le droit de respirer (impot carbone) qui sert à financer leur nouvel ordre mondial luciférien.

      encore une énorme manipulation des esprit grace à la puissance médiatique des gens de l’élite dégénérée qui planifient de nous envoyer tous à LA MORT !!!!

      RESISTANCE A TOUS CES MENTEURS ET A LEURS PUTAINS DE MENSONGES !!!!!!

    • unamidelanature • 08/06/2009 - 20:30

      Mais sauver la planète aura bien comme conséquence de sauver les êtres humains. Cela coule de source, il n’y a pas besoin de chercher midi à quatorze heures.

      Heureusement que vous avez l’idée du plan qu’"ils" veulent mettre en place !

    • Invité • 10/06/2009 - 15:00

      La fin d’un monde n’est pas la fin du monde. Il faut écouter toujours votre coeur.

      Invité.

    Répondre à ce message

  • dra • 06/06/2009 - 19:37

    Yann Arthus-Bertrand est le type même du fils à papa version st-Germain des Près (boutique-bijouterie place du même nom spécialisée dans les décorations en tous genre, chevalières armoriées et autres médailles de baptême bon chic bon genre !)
    un peu glandeur de nature, et à qui il fallait trouver un boulot. Heureusement il connait depuis l’enfance Hervé de la Martinière des éditions bien sûr ! on reste entre gens de même condition !
    donc totalement BOBOCACA (c’est à dire bourgeois bohème cahemire caviar )
    Bien, ils ont tous deux trouvé un crénau bien juteux financièrement !
    MAIS pour lui, cet homme horrible est arrivé sur terre tellement longtemps après sa création, pour la détruire.... Que font-ils eux ?
    eh bien c’est simple :
    ils détruisent des hectares de forêt pour faire du papier et vendre leur livres de photos pour lesquels ils polluent combien de rivières avec leurs encres et leurs couleurs ?
    combien d’énergie fossile utilisent-ils comme carburant pour leurs avions et hélicoptères ?
    combien d’eco-systèmes ont-ils perturbé en se rendant dans des lieux dits sauvages ?
    Vivent-ils sans électricité ni téléphone ni aucun matériaux dérivés du pétrole dans leurs voitures et habitations ?
    etc etc ...............
    Donc ils nous prennent pour des imbéciles en essayant de nous culpabiliser ?
    J’hallucine !!!!

    • unamidelanature • 07/06/2009 - 20:50

      Tout va bien Madame la Marquise !

      Ne nous inquiétons pas, la destruction de la planète n’est pas pour demain.

      C’est bien cela qu’affirme SP, non ? Et vous dites nous informer objectivement !

    • bcb • 09/06/2009 - 20:04

      Oui ne nous inquiétons pas l’homme est bien un dragon malfaisant dont l’existence même met la planète en danger comme l’ont dit les Princes Phillip d’Edimbourg et Bernard de Hollande ( vous savez, l’ancien SS non repenti ?)

    Répondre à ce message

  • yann • 06/06/2009 - 21:51

    et bien pour sauver l’homme il faut deja sauver la nature , sans biosphére , pas d’homme , sans biodiversité , pas d’homme , il n’y a aucun avenir de vivre a 10 milliard sur terre , je comprend mal quand SP pronne le déveoppement maximum de la population mondiale , cela est pour moi un crime contre l’humanité.
    Vous qui parlez de crime en parlant de ceux qui veulent limiter la population , je vous répend que la surpopulation serait aussi un crime .
    Tout ses hommes les uns sur les autres, toutes ces cultures et ses élevages pour les nourirent , les angrais , les pesticides , les camions pour les transporter .
    vous accusez la famille royale de manipulation avec ce film , vous voyez le complot partout .
    je suis venu vers SP en croyant aller vers des gens avec de grandes idées et je me rend compte que vous ne valez pas mieux que ce que vous accusez , vous manipulez les gens par la peure.
    peure du complot financier.
    peure du complot avec la grippe.
    peure avec le vol d’aire france.
    a vous écouter nous vivons dans un énorme complot .
    je quitte SP , c’est vous qui manipulez les cervaux.

    • dra • 07/06/2009 - 17:56

      OK Mais comment choisir qui doit vivre ou pas ? Mais qui va choisir qui doit vivre ou pas ? Là sont toutes les questions............

    • rock • 09/06/2009 - 18:38

      la nature a créer la vie et non le contraire.
      l’intelligence naturelle se trouve dans ce concept.
      pour l’évolution, en la développant, non pas en l’exploitant.
      l’homme n’a jamais voulu reconnaitre ces concepts et pour cause il mettrait en danger la quête de l’intérêt de quelques un et ceci pour le plus grand malheur de la vie...

    Répondre à ce message

  • Senec • 07/06/2009 - 06:43

    Le problème mondial principal est celui-ci : certains, que tout le monde reconnaîtra, ne peuvent s’empêcher :
    1. de se pousser en avant : ils sont plus importants que les autres !
    2. pour faire du fric avec n’importe quoi. C’est normal et souhaitable chez eux.
    Faire de l’argent est la référence ! Comment est-il possible qu’une culture de l’enrichissement à n’importe quel prix l’emporte sur toute autre considération ?
    Certains sont-ils de bonne volonté ? Je crois que trop de gens, qui veulent à tout prix faire de l’argent, parce qu’ils sont nés ainsi, ont grandi ainsi, ont été éduqués ainsi, ne se posent même pas la question de savoir si c’est bien ou pas bien de dire n’importe quoi (en fait, ce sont des sujets à la mode) pourvu que cela rapporte de l’argent.
    De là viennent les crises financières ! De là et pour nulle autre cause ! Le portefeuille, dans certaines cultures, prend la place du cerveau ! Et les religieux de ces obédiences font bien de s’inquiéter de la perte du sens des valeurs ! Mais que dire quand le culte de l’argent fait, précisément, partie de la culture ?

    • Peter panpan • 08/06/2009 - 19:41

      Tout juste, il est temps que l’amour du pouvoir devienne le pouvoir de l’amour...

    Répondre à ce message

  • plusieurs • 05/06/2009 - 16:08

    Le seul qui, aujourd’hui, soit capable d’ atteindre la température de 9 milliards de degrés ! Ce qui, comparé aux 200 millions espérés seulement par le projet pharaonique d’ ITER, fait 45 fois mieux pour, tenez-vous bien, 100 fois moins cher !

    Cherchez l’ erreur !

    Enfin, comment S&P peut-il, d’ un côté, précher les vertues de la créativité humaine seule garante de l’ avenir de l’ espèce et, d’ un autre côté, se contenter dans son application énergétique d’ une banale réformette en lieu et place d’ une révolution technique, technologique et économique ?

    Absurde !

    Pour information, le successeur de la Z-machine "ZR" de Sandia Nouveau Mexique, qui atteint déjà les 9 milliards de degrés, est prévue pour atteindre la fantastique température de 54 milliards de degrés et le tout sans risque d’ explosion, d’ incendie et sans aucun déchet ! Oui, vous avez bien lu, 54 suivit de 9 zéros ! Avec une telle performance les déchets nucléaires (c’était déjà le cas à 9 milliards) quelqu’ ils soient sont transformés en hélium, gaz inofensif servant à gonfler les ballons des enfants, en l’ espace de quelques centaines de nanosecondes.

    Il est là le progrès je crois, elle est là la vraie révolution nucléaire de l’ avenir !

    • elias • 08/06/2009 - 13:25

      La Z-machine c’est bien beau mais pour atteindre ces temperatures extrêmes afin de "dépollué" ces agents radioactifs, l’energie necessaire a tout cela ne nous tombe pas du ciel, il faut la generer...chercher l’erreure. Le nucleaire tout le monde sait ce que ca vaut, surtout quand le monopole combine l’etat et le privé.Arretez de rever, et vivons SIMPLEment même s’il ne nous reste que dix ans !

    • Plusieurs • 08/06/2009 - 18:52

      Qui a dit que l’ énergie nécessaire pour évaporer les déchets radioactifs tomberait du ciel ? Pas moi !

      Vous n’ avez de toute évidence rien compris à l’ énergie nucléaire en générale et à la fusion Z en particulier, informez-vous...

      L’ énergie nucléaire est le moyen de production le plus énergétique en regard du combustible à considérer : c’ est l’ assurance d’ un age d’ or, garanti désormais par la Z machine, et proprement !

      Le bore est un matériau bon marché et banal que tout les pays possèdent les rendant indépendant énergétiquement de fait.

      Mais bon, si vous souhaitez en rester au pétrôle, à l’ éolien ou à l’ huile de coude, c’ est votre droit. Quant à trouvez qu’ on est trop nombreux sur cette planète vous génez surtout pas pour nous montrez l’ exemple !

    Répondre à ce message

  • pikpuss • 08/06/2009 - 07:18

    Des études ont été faites pour étudier la possibilité de grandes unités de centrales solaires dans le Sahara et les autres endroits très arides et ensoleillés de la planète. Reste à étudier le problème de transport de cette énergie propre et on aurait déjà de quoi soulager le quotidien de millions de gens. Mais le pouvoir d’achat de ces pauvres n’intéresse pas les pouvoirs financiers.
    Il faudrait investir dans l’être humain au niveau des jeunes générations.

    Répondre à ce message

  • nicolas mazérat • 07/06/2009 - 09:59

    Avis aux spécialistes, pour la fusion thermonucléaire : Deutérium - Tritium
    c’est bientôt obsolète.
    Que pensez vous de
    Bore - Hydrogène
     ?

    Ce qui réduirai les déchets à de l’hélium simple.

    Cela dit, c’est une énergie nucléaire et ils n’en parlent effectivement pas dans ce film...

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide