www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité

Des soldats américains déployés à la frontière syrienne ?

La rédaction
1850 visites | 2 commentaires

18 décembre 2011 (Nouvelle Solidarité) – Selon l’ancienne traductrice du FBI Sibel Edmonds, célèbre « whistleblower » du 11 septembre,
 [*] des troupes américaines auraient été déployées ces derniers jours près de la frontière syrienne de la Jordanie. Les éléments ont été exposés sur son site Boiling Frogs Post et sur la chaîne d’information internationale Russia Today.

Selon Edmonds, un journaliste irakien basé à Londres a confirmé que des soldats américains ayant quitté la base aérienne irakienne de Ain al-Assad la semaine dernière, dans le cadre du retrait des troupes américaines, ne sont pas rentrés aux Etats-Unis mais ont été transférées en Jordanie. Une source militaire en Jordanie a indiqué avoir observé des transferts de centaines de soldats étrangers dans le nord-est du pays. Une source du journaliste syrien dissident Nizar Nayouf travaillant pour Royal Jordanian Airlines a affirmé qu’au moins un avion de transport de troupes américain s’était posé sur la base aérienne d’al-Mafraq .

Nos collègues du magazine EIR à Washington ont interrogé le porte-parole du Pentagone, qui a formellement nié tout transfert de troupes entre l’Irak et la Jordanie. Il est tout à fait possible, comme ce fut le cas lors du changement de régime en Libye, que ces soldats soient déployés sous l’égide de la CIA afin d’éviter un déploiement illégal de troupes régulières.


[* Sibel Edmonds est la présidente fondatrice de la National Security Whistleblowers Coalition, une organisation regroupant une cinquantaine d’ex-agents des services de sécurité américains ayant dénoncés des secrets d’Etat illégaux. L’histoire de son combat est retracé dans le documentaire de Mathieu Verboud Une femme à abattre (Zadig Productions, 2006).

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 
Notre dossier éducation, en vente ici Au Yémen, on assassine les hommes et leur mémoire. La France complice. terrorisme / 11 septembre, les 28 pages qui démasquent... La mer, avenir de l’homme Présidentielle 2017
Le choix de la rédaction
Autres articles
Plus d'articles

Voir les 2 commentaires

Vos commentaires

  • Le 19 décembre 2011 à 10:15
    par ?

    Le testament d’Auguste "n’allez jamais au delà de l’Euphrate..."

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2011 à 17:04
    par petite souris

    La route qui part de Bagdad vers l’ouest se sépare en deux après la ville de Al Rutba, vers le nord en direction de Damas et plein ouest vers Amman.

    Je suppose donc que les troupes américaines qui quittent Bagdad prennent cette route de façon à se trouver à la frontière syrienne ....et se réfugieront en Jordanie.
    Cette région est désertique ...et ...montagneuse !!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet