www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité

Dumas se lâche sur Cheminade : pas de droit pour les maladroits !

La rédaction
3180 visites | 5 commentaires

Le 4 mai, en live sur France2, l’ancien président du Conseil constitutionnel se moque du droit et tente d’enfoncer Cheminade...


www.jacquescheminade.fr


  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 

Voir les 5 commentaires

Vos commentaires

  • Le 17 mai 2011 à 22:26
    par petite souris

    Bravo & Félicitations pour cette explication simple et claire .

    J’attends qu’elle fasse un buzz et que la justice puisse exister réellement.
    J’attends les excuses du Conseil Constitutionnel pour "réparer" la maladresse de Roland Dumas.

    Le pouvoir et les hautes fonctions doublées de relations et d’amitiés basées sur des compromis en tout genre ne donnent pas tous les droits devant le peuple.

    L’actuelle "affaire" DSK aux stètes est un véritable pavé dans la mare pour tous ces gens-là et aura forcément des conséquences sur les élections.
    Dans l’inconscient d’une grande partie de la population, l’écœurement dû à ce scandale avéré ou non, va, par amalgame, avoir des effets dévastateurs.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2011 à 20:02
    par Serge Mbella

    Contre une telle oligarchie financière et médiatique qui détruit la parole vraie, seule le peuple peut être la solution. Mais le Peuple n’a pas encore assez faim, assez froid, assez mal pour entendre une telle justice, pour vouloir s’élever. C’est vraiment dur pour M.Cheminade.

    Mais la Vérité finit par triompher car l’oligarchie est enthropique et voit l’homme comme un être assujetti aux réalités de sa vie. Ce qui est très absurde car dans la mort, l’homme devient plus humain, plus fragile mais plus déterminé.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2011 à 12:42
    par valérie Richard

    Vous avez bien évidemment raison.
    La politique en France n’a plus de politique que le nom.
    Je me demandais déjà lors de mon premier vote en 1981 s’il était possible d’accéder à de hautes fonctions politiques sans renier ses convictions, sans compromission. Depuis longtemps, je sais que non.
    La phrase de Roland Dumas dans cette vidéo résonne vraiment
    comme un aveu... Il fallait la jouer plus "malin" qu’honnête pour être respecté et entendu.
    C’est courageux à vous Monsieur Cheminade de reprendre ce train en marche après l’affront qui vous a été fait et malgré des séquelles matérielles toujours actives et toujours réactivées !
    Le combat sera long, âpre, éprouvant parce qu’il dépasse les seules instances politiques et les frontières connues.
    Les consciences seront difficiles à convaincre trop préoccupées de bien-être matériel individuel mais pour ma part, j’apporterai ma contribution à votre croisade contre la pieuvre financière par le vote.
    Cordialement

    • Le 17 mai 2011 à 17:29
      par gdfontaines

      moi aussi, mon vote sera pour vous !

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2011 à 15:03
    par max Ternon

    Doit on en déduire que DSK était en train de retourner sa veste, la proposition de rétablissement de la séparation de banques étant dans le programme du PS..?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet