Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 11 décembre - Miracle économique chinois : l’importance de la séparation stricte des banques Lire Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire
Accueil Actualité
Brèves

EN DIRECT DE COPENHAGUE : « le grand absent c’est la créativité »

La rédaction
visites
951
commentaire

12 décembre 2009 (Nouvelle Solidarité) – Comme l’ont confié à notre envoyé à Copenhague deux membres d’une ONG russe, « le grand absent au Sommet sur le Climat, c’est la créativité ». Le défi que nous jette le sous-développement chronique et l’effondrement économique généralisé, appelle les hommes à faire comme le climat, changer. Notre campagne dans les rues de Copenhague pour en finir avec la mondialisation financière et bâtir un monde de développement mutuel entre pays économiquement souverains, rencontre un écho grandissant chez de nombreux délégués et journalistes, venant pour la plupart de pays du Sud. Ainsi, une minorité peuplée surpasse en puissance la majorité isolée des « négateurs » de la créativité humaine qui croit encore – à leur âge ! – au réchauffement climatique !

Sur place, nos militants (danois, italiens, et français) s’amusent beaucoup des scientifiques et experts qui voudraient presque bannir le carbone de la table périodique des éléments ! L’un d’eux est même allé jusqu’à nous dire que la Terre devrait prendre exemple sur Jupiter car rien ne s’y passe ! Lorsqu’on lui a demandé si Jupiter avait toujours été la même et si elle n’avait pas été créée par le système solaire, son visage s’est déformé et il a tourné les talons.
A l’opposé, des Russes étudiant les travaux du biogéochimiste Vladimir Vernadsky, fondateur de l’écologie humaine distinguant nature et pensée humaine dans un même processus de développement, furent enthousiasmés de voir que nous ravivions cette tradition comme un principe actif pour réorganiser l’économie mondiale. Un journaliste d’un grand quotidien chinois est venu s’entretenir avec nous pour en savoir plus sur l’Alliance des quatre puissances proposée par Lyndon LaRouche pour établir un système de crédit international pour financer un développement à grande échelle. Comme nous l’avons rapporté les jours précédents, de nombreux délégués de pays africains regardent avec de grands yeux les grands projets d’infrastructures qu’un tel système permettrait de lancer sur leur continent. A l’intérieur, d’après ces délégués, plusieurs tables rondes ont été annulées tellement la fracture est grande entre Nord et Sud.

Il est clair que le paradigme vert n’a, dans l’ensemble, pas pris hors des pays occidentaux, c’est-à-dire les pays où la science, la technologie, l’éducation et le travail sont vus comme le destin émancipateur de l’homme vis-à-vis d’une nature pas suffisamment accueillante « en l’état ».


Focus spécial Copenhague : Annulons le sommet de la dépopulation !


Écrire un commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide