Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Economie américaine : inflation en hausse, production en baisse

La rédaction
visites
679
commentaire

Réunis à Palerme les 16 et 17 février, les ministres des Finances et les banquiers centraux du G-7 ont tenté de paraître « confiants » quant à une prochaine « reprise » de l’économie américaine. Ils ont donc fait écho à la déclaration d’Alan Greenspan devant le Sénat, selon laquelle le « ralentissement temporaire » serait bien plus court qu’il ne l’avait laissé entendre indiqué il y a trois semaines.

Mais la réalité est assez différente. Au moment où se déroulait la réunion de Palerme, le ministre américain du Travail publiait les statistiques pour janvier de l’Indice des prix à la production (IPP) : une hausse mensuelle de 1,1 % pour les produits finis, comparée au 0,2 % en décembre, soit la hausse la plus spectaculaire en dix ans. Sur l’année, les prix à la production ont augmenté officiellement de 13 %. Le même 16 février, malgré les injections significatives de liquidités dans le système bancaire des 14 et 15 février, le Nasdaq a de nouveau chuté de 5 %.

Ces dernières statistiques révèlent un grave problème d’inflation, centré autour des prix de l’énergie, qui se répand dans l’ensemble de l’économie américaine. Par exemple : les prix du gaz naturel domestique ont augmenté de 11,3 % en janvier, suite à une augmentation de 6,5 % en décembre ; les prix du gaz naturel commercial ont augmenté de 21,1 %. Le gaz naturel acheté par les producteurs d’électricité a même vu son prix grimper de 64,4 % en un seul mois, battant le record de 24,6 % en décembre. Quant aux produits dits bruts, qui comprennent les céréales et le bétail, le charbon et les métaux, leurs prix ont augmenté de 13,9 % en janvier, après une hausse de 8,5 % en décembre.

Cette réalité discrédite encore un peu plus Alan Greenspan qui, sous prétexte qu’il n’y avait pas d’inflation, a baissé à nouveau les taux d’intérêt en janvier, pour tenter de ralentir la contraction de l’économie américaine.

Selon un rapport de la Fed, également publié le 16 février, la production industrielle aux Etats-Unis a baissé en janvier pour le quatrième mois de suite, cette fois-ci de 0,3 %. Ce rapport indique aussi que le secteur minier, les usines et les services publics ont fonctionné à 80,2 % de leurs capacités en janvier, ce qui est le plus bas niveau depuis août 1992.

Contactez-nous !

Don rapide